Lundi 18 novembre 2019
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Adie fête ses 20 ans

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 19/03/2019 à 03:43 | Mis à jour le 19/03/2019 à 04:14
Anniversaire Adie Université de la Nouvelle-Calédonie

Parce que l'esprit pionnier de la Nouvelle-Calédonie est une force pour le Pays mais a besoin d'accompagnement, l'Adie œuvre depuis 20 ans pour l'entrepreneuriat populaire. Son action a conduit à la création ou au maintien de 8 000 emplois. 


L’association pour le droit à l'initiative économique défend l’idée que chacun, même sans capital, même sans diplôme, peut devenir entrepreneur s’il a accès au crédit et à un accompagnement professionnel, personnalisé, fondé sur la confiance, la solidarité et la responsabilité.  


Droit à l’initiative économique

L’Adie n’a de cesse de promouvoir ce droit à l’initiative économique pour tous, en agissant concrètement grâce au microcrédit accompagné. 
 
Cette conviction a conduit à la création ou au maintien de 8 000 emplois sur tout le territoire depuis l’installation de l’Adie en Nouvelle-Calédonie, il y a 20 ans. Autre bonne nouvelle : les entreprises ainsi créées se portent bien puisque 83% d’entre elles sont toujours en activité deux ans après l’intervention de l’Adie. Elles ne sont en revanche que 74% dans l’ensemble des entreprises du caillou selon l’Isee témoignant que chacun peut créer son propre emploi et vivre de celui-ci dès lors qu’il est accompagné dans son projet et financé de manière adaptée. 
 
En Nouvelle-Calédonie, 13,5% de la population active est chef d’entreprise, soit deux points au-dessus de ce qui est constaté en métropole et dans les DOM. L’esprit pionnier de la Nouvelle-Calédonie est une force, tant pour le développement économique que pour la préservation du lien social dans chaque commune du territoire.  
 

Un choix courageux

Chaque année, plus de 800 entreprises voient le jour ou se développent suite à l’action de l’Adie. Ce résultat est d’abord celui des entrepreneurs qui font le choix courageux de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. 

Il est également celui des bénévoles (plus de 80 en Nouvelle-Calédonie) et salariés de l’Adie, qui œuvrent humblement à rendre possible les initiatives, et des partenaires publics et privés de l’association. 

Cette mobilisation générale qui vient permet, chaque année d’avantage, à l’entrepreneuriat populaire et aux hommes et femmes qui le portent de prendre toute leur place dans l’économie locale. 
 

20 ans

En fêtant son anniversaire, l’Adie célèbre cette mobilisation et le travail de concert qu’elle mène avec un nombre croissant de bénévoles, d’entreprises de la place, de particuliers ou encore de collectivités locales. 

La matinée du 22 mars les mettra à l’honneur à l’occasion d’un marché des créateurs, de rencontres-débats et lors de la remise des prix CréAdie, qui récompensera quatre chefs d’entreprise méritantes :

• Gémina Angetexine, éleveuse de poules pondeuses à Lifou
• Ingrid Salaun, gérante d’une crèche agréée petite enfance à Bourail
• Sophie Radotin, exploitante d’un institut de beauté itinérant à Poindimié
• Elody Birot, agricultrice,  créatrice d’une nurserie de plants maraichers, aromates et plantes répulsives sur Pouembout


A l'occasion de ses 20 ans, l'Adie organise son anniversaire le 22 mars à l'Université de Nouméa avec au programme : 
- Marché des créateurs avec plus de 20 participants
- Rencontres-débats entre entrepreneurs de toutes les Provinces et les partenaires de l'Adie
- Remise des Prix Créadie (portraits des lauréats en pièce-jointe)
- Danse des Femmes de Lifou

Cet anniversaire sera également fêté à Koné le samedi 30 mars à la galerie Téari à Koné, avec l'équipe Adie, les chefs d'entreprise financés par l'Adie et les bénévoles. 

 



Rappel

L'association pour le droit à l'initiative économique (Adie, se prononce adi) est une association française reconnue d'utilité publique depuis 2005 (Décret du 10 janvier 2005, publié au Journal Officiel le 15 janvier 2005), dont le but est de permettre à des personnes qui n'ont pas accès au système bancaire traditionnel (allocataires des minima sociaux et chômeurs) de créer leur propre entreprise (et donc leur propre emploi), grâce au microcrédit accompagné. L'Adie est présente sur tout le territoire français, ainsi que dans les DOM, certains TOM, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna.


 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Enseignement français à l'étranger : le gouvernement dévoile son plan

Le Président Macron a fixé un doublement des effectifs dans les lycées français à l’étranger d’ici 2030. Le gouvernement a détaillé sa stratégie et les moyens prévus pour parvenir à cet objectif élevé

Entreprises d'ici

EMPLOI

Evénement : salon des métiers, de l’emploi et des compétences

Le forum de l’emploi et de la formation change de nom : il s’agit à présent du salon des métiers, de l’emploi et des compétences. Organisé par Les nouvelles calédoniennes, le salon se tiendra le ...

Question santé

Valence Appercu
SANTÉ

Vacances au soleil : les seniors aussi doivent faire attention !

On s’imagine, souvent à tort, que les recommandations liées aux périodes de fortes chaleurs ou de canicule ne concernent que les enfants ou les personnes grabataires dans les maisons de retraite.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles