Lundi 26 juillet 2021
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie

Bilan des 20 ans de l’Adie Nouvelle-Calédonie : 8000 emplois créés

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 07/04/2019 à 06:14 | Mis à jour le 07/04/2019 à 06:14
Adie micro-crédit Nouvelle-Calédonie

L'Adie défend l'idée que tout le monde peut devenir entrepreneur, s'il a accès au crédit et à un accompagnement professionnel et personnalisé. Cette conviction a conduit à la création ou au maintien de 8 000 emplois sur tout le territoire, depuis l'installation de l'Adie en Nouvelle-Calédonie, il y a 20 ans. 

 

Pour diffuser le droit à l'initiative pour tous, l'Adie a réuni pour son anniversaire, le 22 mars dernier, tous ceux et celles qui contribuent au développement de l'entrepreneuriat populaire. 


Le droit à l’initiative économique

Depuis 20 ans en Nouvelle-Calédonie, l’Adie défend l’idée que chacun, même sans capital, même sans diplôme, peut devenir entrepreneur s’il a accès au crédit et à un accompagnement professionnel, personnalisé, fondé sur la confiance, la solidarité et la responsabilité.  

L’Adie n’a de cesse de promouvoir ce droit à l’initiative économique pour tous, en agissant concrètement grâce au microcrédit accompagné. 

Cette conviction a conduit à la création ou au maintien de 8 000 emplois sur tout le territoire depuis l’installation de l’Adie en Nouvelle-Calédonie, il y a 20 ans.  

 

13,5%

En Nouvelle-Calédonie, 13,5% de la population active est chef d’entreprise, soit deux points au-dessus de ce qui est constaté en métropole et dans les DOM. L’esprit pionnier de la Nouvelle-Calédonie est une force, tant pour le développement économique que pour la préservation du lien social dans chaque commune du territoire.  

Cependant, ce dynamisme entrepreneurial doit être insufflé,  car encore trop de calédoniens et calédoniennes estiment que ce statut ne leur est pas destiné. 

Pourtant, chaque jour, les entrepreneurs accompagnés par l’Adie démontrent que tout le monde peut devenir entrepreneur : 70% d’entre eux ont un niveau d’étude inférieur au bac ; ils entreprennent dans une activité qu’ils exerçaient déjà en informel, en particulier dans l’agriculture et la pêche mais aussi dans le commerce et l’artisanat ; 45% sont des femmes, 62% vivent en terres coutumières et ils viennent tout aussi bien du Sud, que du Nord ou des Îles. L’entrepreneuriat est bel et bien accessible à tous ! 
 

Pour diffuser ce message, l’Adie avait réuni pour son anniversaire, le 22 mars dernier à l’Université de Nouméa, tous ceux et celles qui contribuent au développement de l’entrepreneuriat populaire en Nouvelle-Calédonie : sympathisants, porteurs de projets, partenaires techniques et financiers, entrepreneurs et entrepreneuses venus de tout le pays avec leurs proches, étudiants Pépites et l’ensemble des équipes salariée et bénévole de l’Adie.  


 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TECHNOLOGIES

Pourquoi les prochains smartphones seront-ils "made in India" ?

Augmentation de fabrication d’Iphones ou production d'équipements 5G par Nokia, arrivée de Samsung : l’Inde semble le lieu de prédilection pour les fabricants de smartphones en ce moment. Pourquoi ?