Lundi 20 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une sculpture de Jeff Koons vendue $ 91.1 millions : un record

Par Rachel Scharly | Publié le 16/05/2019 à 14:58 | Mis à jour le 16/05/2019 à 15:08
Photo : The Rabbit de Jeff Koons
Jeff Koons

Une sculpture du plasticien américain Jeff Koons a été vendue mercredi 15 mai 91,1 millions de dollars lors d'enchères organisées par la très célèbre maison Christie's à New York, un record pour un artiste vivant. 

 

Jeff Koons détrône David Hockney

En novembre 2018, David Hockney s’était imposé en haut du palmarès des artistes vivants les plus chers au monde. En effet, « Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) » du peintre britannique avait atteint 90,3 millions de dollars lors d’une vente aux enchères chez Christie’s. 

Mercredi 15 mai, toujours dans la même maison, Jeff Koons, artiste américain devenu célèbre pour ses sculptures d’animaux, détrône l’artiste britannique avec une vente record de 91;1 millions de dollars pour sa sculpture « The Rabbit ».

 

Un artiste controversé 

Jeff Koons fait parler de lui depuis son émergence dans les années 80. Ses créations de cessent d’interroger le monde de l’art sur la valeur artistique et marchande d'une oeuvre. Lui-même commercial hors pair et marketeur hors du commun, il a régulièrement soulevé des controverses, notamment avec ses tableaux et sculptures dans lesquels il copulait avec l'ancienne star italienne du cinéma la Cicciolina, qu'il épousera en 1991.

Depuis des années, il enchaîne les partenariats avec de grandes marques, se faisant ainsi connaître du grand public. Il est aussi un artiste vivant qui a su trouver sa place dans les musées. En 2014, le Whitney Museum de New York et le Centre Pompidou à Paris lui avaient consacré une grande rétrospective, qui avait voyagé des Etats-Unis vers la France.

 

Pas de record battu pour Louise Bourgeois

L’artiste décédée en 2010 était aussi à l’honneur chez Christie’s hier. Les araignées, représentant la mère, la sienne en l’occurrence, sont au centre de son œuvre. "Spider", l'araignée géante (3 m de haut, 7 de large), a été adjugée pour 33 millions de dollars. Louise Bourgeois n’a donc pas détrôné Georgia O’Keeffe qui reste l’artiste femme dont une œuvre s’est vendue la plus chère au monde. C’était en 2010 et son tableau Jimson Weed/White Flower  s’était vendu pour 44.4 millions de dollars.

 

En attendant, les grandes ventes de printemps se poursuivent jeudi 16 mai avec une soirée dédiée à l'art contemporain chez Sotheby's.

Rachel Scharly

Rachel Scharly

Expatriée à New York depuis 2012, Rachel Scharly est la Rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir