Festival des 5 Continents : Vagabondages avec la Sonothèque nomade

Par Guillaume Parodi | Publié le 01/04/2019 à 15:55 | Mis à jour le 02/04/2019 à 20:15
Photo : Sinithèque nomade
Sonothèque Nomade

La Sonothèque nomade est un espace de création itinérant dont le but est d’enregistrer des chants et des berceuses dans le plus grand nombre de langues possibles. Créé par le metteur en scène Jérôme Bouvet et la musicienne Carine Henry, cette aventure humaine traverse les frontières de manière à retransmettre sur la place publique ce que nous n’osons pas toujours partager.

Au commencement de la sonothèque nomade, deux envies. Celle de Carine Henry d’abord, chanteuse depuis ses débuts à l’intérieur de Taille Unique, la compagnie de danse de l’université de Nantes. Elle s’intéresse aux chants du monde et ressent très tôt le besoin de se frotter aux différentes manières d’utiliser la voix et aux musicalités diverses et variées de par le monde. À cette trajectoire s’intègre le parcours de Jérôme Bouvet, lui qui n’en n’est pas à son premier coup d’essai dans l’organisation d’événements-concepts. Il a mené avec la compagnie « 2 rien merci » plusieurs spectacles forains, dont Moulin Cabot (2003), Gramoulinophone (2007) et Moulinoscope (2010), et est au contact de chanteurs et de musiciens depuis plus de 25 ans. 

La sonothèque nomade est un projet en évolution constante, elle se nourrit à la fois du parcours de ses créateurs tout comme Carine et Jérôme grandissent à chaque rencontre qui les mènent sur la piste d’une berceuse, d’un hymne ou d’une comptine. Ils vont à la rencontre des habitants d’une communauté, parfois chez eux et parfois dans des lieux publics, avec ce désir de rechercher ces innombrables petites notes musicales qui nous accompagnent sans que nous y fassions attention. Le chant artistique ne les intéresse pas car au contraire, ce qu’ils veulent recueillir avec la sonothèque nomade, ce sont les chants du quotidien, les appels des bergers à leurs troupeaux et les chansons rituelles fredonnées à l’occasion d’un travail.

Ce travail de collectage s’accompagne d’une démarche artistique et citoyenne. Carine et Jérôme vont se doter de plusieurs outils pour enregistrer, colporter et aller dans l’espace public, et il est aussi question de donner corps à cette sonothèque à travers une structure itinérante de 6-7 mètres et de créer un lieu de vie artistique itinérant. Au fur et à mesure de leurs rencontres, Carine et Jérôme pourront s’installer au plus près d’une communauté et vaga(m)onder d’un point à l’autre à la recherche de ces voix que l’on ne veut pas toujours faire entendre. De plus, la sonothèque nomade s’installera au Paléo festival de Nyon en 2020 et présentera la galerie de portraits qu’ils auront constitué au fil des années, avec pour but de notamment sensibiliser sur la disparition progressive des langues sur notre planète. En effet, il y a environ 7000 langues parlées aujourd’hui, mais la richesse de cette diversité est fragile puisque les linguistiques affirment qu’une langue disparaît environ tous les 15 jours. D’ici 2100, il n’en restera plus que la moitié. 

À New York, la sonothèque nomade s’installera pendant quelques jours sur le campus de New York University. Vous pourrez les retrouver en compagnie du guitariste Freddy Boisliveau les 4 et 5 avril à la NYU Africa House pour échanger, témoigner ou contribuer à cette fabrique de petite humanité, ou bien venir les écouter au Studio 151 pour entendre des chants venus d’ici et d’ailleurs. 

 

Résidence artistique à NYU Africa House

Jeudi 4 avril 14h-17h

Vendredi 5 avril 9h-14h

44 Washington Mews, New York, NY 10003

 

Sonofête d’au revoir 

Studio 151

Samedi 6 avril 21h

Studio 151, 151 Avenue C, New York, NY 10009

 

Plus d’infos sur le Festival des cinq continents : http://as.nyu.edu/frenchcenter/festival5continents.html

 

DD4C7625-EEFC-46AA-AD2C-AFF39045410A

Guillaume Parodi

Guillaume Parodi est Assistant to the Chair, Department of French Literature, Thought and Culture et Assistant to the Director, Center for French Language and Cultures New York University
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale