Jocelyne Bouares : "Notre devise est de construire ensemble"

Par Damien Bouhours | Publié le 17/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 17/05/2021 à 00:00
Jocelyne Bouares, tête de liste de Union pour un nouvel espoir dans la 3ecirconscription d’Allemagne

Jocelyne Bouares est tête de liste de Union pour un nouvel espoir dans la 3ecirconscription d’Allemagne (Munich, Stuttgart). Elle revient avec nous sur son programme. 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? 

Bonjour, je m’appelle Jocelyne Bouares. Mon père est Français, il a fait une carrière militaire au sein des forces françaises en Allemagne. Ma mère est Allemande. J’ai grandi avec mes deux sœurs ainées d’abord à Rastatt, puis dans le Ortenau Kreis, près de Strasbourg. Apres l’obtention de l’ABIBAC au Lycée International des Pontonniers à Strasbourg, j’ai suivi un double cursus en droits Français et Allemand à Cologne et à Paris suivi de l’obtention des « Staatsexamenen » en droit allemand. Au cours de cette formation j’ai travaillé au tribunal d’instance et au bureau du procureur à Cologne, à la Chambre franco-allemande de Commerce et d'Industrie à Paris et au sein d’un cabinet d'avocats aux États-Unis. J’habite Munich depuis 2016 où je travaille en tant qu’avocate dans un cabinet de droit commercial. On peut dire que les questions franco-allemandes m’ont accompagné dès mon plus jeune âge.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

Tout est parti de l’idée de l’engagement - après avoir participé à plusieurs reprises à des projets de bénévolat dans le passé, j'ai décidé de mener cette fois-ci et pour les années à venir une action particulière en faveur des Français en Allemagne. Lorsque j’ai pris connaissance de la prochaine échéance pour les élections des conseillers j'ai décidé, dans un délai relativement court, de me lancer à cette élection. La liste des candidats « Union pour un nouvel espoir » a donc dû être constitué en quelques jours.  

La liste est sans étiquette politique et intergénérationnelle. La mission est simple et signifie en même temps un engagement total : conseiller et agir au mieux dans la  défense et l’intérêt des Français dans le Sud de l’Allemagne

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Munich et Stuttgart ?

Ayant vécu dans les deux pays, j’estime que le plus grand défi reste la différence des cultures. Ayant grandie dans un foyer franco-allemand, je sais que parler la même langue ne veut pas forcément dire parler du même sujet. Les raisons d’incompréhensions peuvent souvent être subtiles mais font tout de même une différence importante dans la communication. Concernant la vie quotidienne des Français en Allemagne sûr, restent problématiques les spécificités du système allemand que ce soit en matière d'état civil, du travail, des caisses de maladie, de fiscalité, de la justice..

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Le rôle d'une conseillère est un rôle d’interface entre les Français établis en Allemagne, l'administration consulaire et les institutions allemandes. La mission des représentants des Français de l’étranger est d’écouter, d’analyser, de conseiller et d’agir auprès de l'administration compétente. C’est en tant que facilitatrice que je souhaite me positionner - avec la liste de candidats UNION POUR UN NOUVEL ESPOIR - au service des Français.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

La devise de la liste „Union pour un nouvel espoir“ est de construire ensemble. Donc  d’établir un lien fort, voire une proximité entre les services consulaires français et les Français établis à l’étranger, d'améliorer les conventions entre les deux pays afin de créer une véritable base commune. Par exemple de développer l'enseignement bilingue – essentiel pour les jeunes : le multilinguisme fait désormais partie de la vie quotidienne et est incontournable dans un monde globalisé. L’importance de la coopération franco-allemande reste plus que tout essentielle dans un monde qui vit une crise majeure avec un important repli sur soi. Apporter un œil nouveau en se basant sur des expériences en France et en Allemagne est ce que je souhaite apporter avec ce programme.

 

UNION POUR UN NOUVEL ESPOIR

Jocelyne Bouares

Hocine Bouares

Lorraine Loizillon

Stéphane Paris

Leila Mellak

Karim Mellak

Florence Wencker

Abdeljalil Bentaleb

Vanessa Michel

Christian Ginet

Pauline Raimbault

Hamid Halimi

Emeline Dominicus

 

Pour en savoir plus sur les élections consulaires et les autres listes : Elections consulaires : modalités de vote et candidats à Munich

Nous vous recommandons
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Stockholm Appercu
VOYAGES

TOURISME - L'été en Suède ? Vad mysigt !

Quand on pense à la Suède, on pense surtout aux grandes étendues de neige, aux paysages féériques en plein coeur de l’hiver, au silence des plaines dans le froid et le vent, à la nuit