Ellen Bouveret : "Nous voulons soutenir les personnes en difficulté"

Par Damien Bouhours | Publié le 20/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 20/05/2021 à 00:00
Ellen Bouveret est tête de liste de « Liste social-écologiste et citoyenne »

Ellen Bouveret est tête de liste de « Liste social-écologiste et citoyenne » dans la 3e circonscription d’Allemagne (Munich, Stuttgart). Elle revient avec nous sur son programme. 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ? 

Nous sommes un Collectif de gauche et engagé d‘Allemagne du Sud. Dans nos engagements associatifs et politiques, nous partageons des valeurs de gauche communes : la solidarité, la justice sociale, l’humanisme, la laïcité, l’écologie et combattons toutes les discriminations.

Dans la circonscription consulaire d’Allemagne du Sud, nous voulons soutenir au quotidien nos concitoyens, en étant un « liant » efficace dans la communauté française.

Nous disposons en outre de nombreux relais locaux et à Paris. Nous porterons nos propositions au sein du groupe Français du Monde, écologie et solidarité à l’Assemblée des Français de l’Étranger.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

D´abord autour d´un noyau constitué par l´Association Français du Monde, puis par cercles concentriques. Nous avons avec nos candidates Myriam El-Bettah-Langer et Catherine Rioux déjà l´expérience de ce rôle très prenant. Nous avons aussi choisi de faire de la place à la jeunesse, et c´est pourquoi 2 des 4 premières places sont pour des candidats de moins de 25 ans. Trois d'entre nous sommes des étudiantes et étudiants entre 19 et 23 ans.

Nous avons choisi des candidats aussi qui sont déjà investis réellement auprès de la communauté française, ou dans le milieu progressiste franco-allemand, et ce parfois depuis de très nombreuses années (Ellen Bouveret, Adrian Keller, Christine Allanic, Gilles Chêne ou encore Magaly Baudel). La laïcité est un marqueur très important de notre liste, ainsi que la lutte contre le racisme et les discriminations. Deux de nos candidats en fin de liste, sont élus respectivement dans les Conseils des Immigrés des Villes de Straubing et Munich (Slim El Atki et Éric Bourguignon).

Les militants politiques venant de différents partis ont souhaité mettre en avant une candidature avant tout associative en la personne d’Ellen Bouveret, Présidente de l’association reconnue d’utilité publique Français du Monde – Munich, qui n’est encartée dans aucun parti mais porte et soutien les valeurs de gauche comme le montre son engagement auprès des migrants, de la communauté Française en Bavière ou auprès d’autres associations humanitaires.

 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Munich et Stuttgart ?

Dans l´immédiat, ce sont les conséquences de la crise du Covid. Celle-ci a rendu en particulier les échanges transfrontaliers plus difficiles, et affecte de manière majeure la mobilité de nos compatriotes. Ces derniers mois, certains ont fait de mauvaises expériences lors de leur retour en France, et ont pu parfois douter s´ils avaient encore le droit d´y retourner. Nous exprimons de la voix la plus forte, que nous devons avoir la possibilité de retourner en France, dès que possible, tout en tenant compte des responsabilités collectives. Le retour à la normale, va nous occuper encore de nombreux mois. Nous serons très attentifs à cela.

Ensuite, mais de manière récurrente, les autres sujets importants n´ont pas disparu. Risques de coupes budgétaires sur les Consulats au prétexte d'une modernisation internet, affaiblissement des Instituts français, augmentation des frais d'écolages dans les lycées français, moins de soutien public aux différentes initiatives franco-allemandes et affaiblissement du projet européen en ligne de mire.

La communauté française en Bavière et Bade-Wurtemberg ne se limite pas à Munich et Stuttgart, même si on retrouve plus de Français dans ces deux grandes villes, nous ne devons pas oublier nos concitoyens qui habitent loin des grands centres et qui font aussi face à des problèmes différents de ceux que l’on peut avoir dans les grandes villes. Un point récurrent pour ces personnes est l’accès à un enseignement en français pour leurs enfants. Pour cela nous voulons promouvoir la création de groupes FLAM dans toute la circonscription.

 

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ? 

Il y a deux aspects à la mission des conseillers des Français de l’étranger. Le premier, consiste à aider nos concitoyennes et concitoyens à connaître et faire valoir leurs droits, y compris en situation de crise, comme actuellement avec la pandémie. Nous voulons accompagner et soutenir les personnes en difficulté lors de formalités administratives françaises et allemandes, par des permanences régulières. Un autre aspect est la participation aux conseils consulaires notamment pour les bourses scolaires ou STAFE ou au conseil d’établissement où nous voulons avant tout défendre les valeurs de gauche en garantissant une égalité d’accès aux écoles françaises ou en donnant un coup de pouce aux projets écologiques et de défense de l’environnement.

 

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Notre profession de foi a 6 grands axes : 1) Service public, Action sociale et Santé ; 2) Citoyenneté, Éducation, Laïcité et Jeunesse ; 3) Écologie et Environnement ; 4) Culture ; 5) Économie et Emploi ; 6) Fiscalité, retraite, droit de la famille.

Nous souhaitons le développement et la modernisation du service public (Consulats et Instituts français) et non son délitement ou le renforcement du travail précaire pour les personnels.

Pour la jeunesse, nous voulons renforcer le réseau d’enseignement public français et franco-allemand en garantissant l’égalité d’accès grâce aux bourses scolaires, et promouvoir les filières bilingues dans les établissements d’enseignement allemands, de la crèche à l’université.

Nous voulons consacrer une partie des financements associatifs (programme STAFE) aux projets écologiques.

Nous voulons enfin agir aux côtés de nos parlementaires en vue de la résolution de problèmes de fiscalité franco-allemande, de retraites (carrières multinationales), de successions transfrontalières, de divorce et de droit de garde d’enfants.

Liste social-écologiste et citoyenne

 

Liste social-écologiste et citoyenne

Ellen Bouveret

William Bachelot

Myriam El Bettah-Langer

Adrian Keller

Christine Allanic

Philippe Kouame-Somolo

Nathalie Meunier

Slim El Atki

Magaly Baudel

Eric Bourguignon

Adèle Moriceau

Gilles Chene

Catherine Rioux

 

Pour en savoir plus sur les élections consulaires et les autres listes : Elections consulaires : modalités de vote et candidats à Munich

Nous vous recommandons
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Stockholm Appercu
VOYAGES

TOURISME - L'été en Suède ? Vad mysigt !

Quand on pense à la Suède, on pense surtout aux grandes étendues de neige, aux paysages féériques en plein coeur de l’hiver, au silence des plaines dans le froid et le vent, à la nuit