Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JOURNEE DE LA FEMME - Portrait d'Ursula von der Leyen

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 07/03/2013 à 23:00 | Mis à jour le 07/03/2013 à 17:38

(crédit photo : Zeit.de)

Depuis 1977, les Nations Unies ont officialisé le 8 mars comme étant la journée de la femme. Ce jour symbolique tente chaque année de mettre sur le devant de la scène les nombreux progrès qu'il reste encore à accomplir afin d'offrir les mêmes chances aux hommes et aux femmes dans notre société. Lepetitjournal.com a souhaité rendre hommage à une femme qui a beaucoup fait en Allemagne pour faire avancer le droit des femmes au travail : l'ancienne Ministre de la Famille, des Femmes et de la Jeunesse, l'actuelle Ministre du Travail et des Affaires Sociales, Madame Ursula von der Leyen.


Un parcours sans faute

Ursula Albrecht est ce qu'il convient d'appeler une femme brillante. Née à Bruxelles en 1958, elle grandit dans un environnement bilingue allemand-français. Son père, Ernst Albrecht, est un ancien Ministre-président de Basse-Saxe. Elle étudie les sciences économiques puis la médecine, et décroche son doctorat en médecine en 1991. Elle quitte alors l'Allemagne pour parfaire ses connaissances en économie à l'Université de Stanford pendant 4 ans.
Ursula est membre de la CDU (Union chrétienne démocrate d'Allemagne) depuis 1990. Mais c'est en 2001 que sa carrière politique démarre véritablement. Elle obtient en effet un mandat local à Hanovre, puis devient députée au Landtag de Basse-Saxe le 2 février 2003. Un mois plus tard, elle est nommée Ministre des Affaires Sociales, de la Famille, des Femmes et de la Santé dans le premier cabinet de coalition noire-jaune dirigé par le Ministre-président Christian Wulff.
C'est en 2005 qu'elle intègre l'équipe de campagne d'Angela Merkel. Le 22 novembre de la même année, elle est nommée Ministre fédérale de la Famille, des Personnes Âgées, des Femmes et de la Jeunesse.


Une politique familiale résolument tournée vers la femme

Ursula von der Leyen mène une politique de la famille très novatrice (et contradictoire avec la vision de la famille de la CDU/CSU !) en encourageant notamment le développement des crèches, qui font cruellement défaut en Allemagne. Cette décision a pour but de rompre avec le schéma traditionnel de la "mère-corbeau" (Rabenmutter) qui doit rester à la maison dès la naissance de sa progéniture, et de permettre ainsi aux femmes d'enfin concilier travail et éducation des enfants. Par ailleurs, Ursula von der Leyen a assuré dès 2007 la mise en place d'une mesure inédite : un salaire parental permettant au parent s'arrêtant de travailler de toucher jusqu'à 1.800 ? par mois pendant les quatorze premiers mois de l'enfant. Elle est également favorable à l'instauration d'un salaire minimum (similaire au SMIC en France) ainsi qu'à la création de quotas légaux de femmes chefs d'entreprise. Depuis fin 2009, suite à la démission de Franz Josef Jung, elle remplace ce dernier au poste de Ministre fédérale du Travail et des Affaires Sociales. Suite à la démission du Président fédéral Horst Köhler en mai 2010, elle est un temps pressentie pour le remplacer mais Christian Wulff, plus consensuel, lui est finalement préféré. Le 15 novembre 2010, elle a été élue vice-présidente de la CDU (sous la présidence d'Angela Merkel) avec plus de 85 % des suffrages.

Magali Jakob-Loué (www.lepetitjournal.com/munich) Vendredi 8 mars 2013

- Pour mieux comprendre les partis politiques allemands (et notamment la CDU/CSU), cliquez ICI !

- Retrouvez les grandes figues du féminisme allemand et un portrait d'Alice Schwarzer, symbole du mouvement féministe en Allemagne, dans notre édition de Cologne

- Découvrez quelques chiffres sur les femmes en France et en Allemagne dans notre édition de Francfort

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Francfort Appercu
#MAVIEDEXPAT

Expatriés en Allemagne : des hauts et des bas ? Ils témoignent

Français expatriés en Allemagne, ils se sont prêtés au jeu de la courbe de l’expatriation, entre l’euphorie du départ et le choc des cultures, ils nous ont fait part de leurs expériences et ressenti.

Communauté Munich

Francfort Appercu
#MAVIEDEXPAT

Expatriés en Allemagne : des hauts et des bas ? Ils témoignent

Français expatriés en Allemagne, ils se sont prêtés au jeu de la courbe de l’expatriation, entre l’euphorie du départ et le choc des cultures, ils nous ont fait part de leurs expériences et ressenti.

Que faire à Munich ?

Francfort Appercu
J'AI TESTÉ POUR VOUS

Les Schrebergärten, ces jardins ouvriers propres à l’Allemagne

Cette semaine, lepetitjournal.com/francfort a testé pour vous les "Schrebergärten" de la ville ! Ceux-ci abondent non seulement à Francfort, mais aussi dans tout le pays. Que sont-ils exactement ?

Sur le même sujet