Vendredi 21 septembre 2018
Montreal
Montreal
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RECHERCHE D'UN LOGEMENT - Les petites arnaques en ligne

Par Lepetitjournal Montreal | Publié le 28/08/2014 à 22:00 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

Êtes-vous à la recherche d'un logement à Montréal? Les petites annonces sur internet peuvent vous venir en aide dans cette quête. Seulement, des sites très visités comme Craiglist et Kijiji, offrant ces services gratuits, abritent à l'occasion du contenu frauduleux. 

L'escroquerie du logement 

''Plateau Mont-Royal/ Condo/ 3 ½/ Très grandes pièces ensoleillées/ Rénové/ Entièrement meublé au goût du jour/ Chauffage, Électricité, Internet et 200 chaines de télévision fournis gratuitement/ Animaux acceptés/ Piscine et salle d'exercice dans l'immeuble/ Idéal pour célibataire ou couple/ Seulement 500$'' *annonce fictive mais inspirée de la réalité.

Les photos jointes sont dignes d'un magazine style ''maison de rêve.'' C'est situé dans le Plateau, un lieu très prisé chez les expatriés français à Montréal. Le montant mensuel défie toute concurrence. 

Alors, vous vous dites que dans ce quartier, pour ce prix, vous pouvez opter pour un appartement visité hier dans lequel, la cuvette des toilettes faisait face au réfrigérateur. Il y a également ce 5 ½ en colocation avec 2 illustres inconnus qui semblent collectionner les cartons de fast-food entamés et les bouteilles de bière.

Vous décidez de joindre le propriétaire par mail (la seule façon possible pour communiquer avec lui). 

Ce dernier vous répond dans les plus brefs délais et il vous indique qu'il a dû quitter le pays pour causes professionnelles. L'individu a mis son logement en location car il recherche quelqu'un de confiance pour l'entretenir jusqu'à son retour, l'année prochaine. 

Alors, pour se donner l'air de se soucier de si oui ou non, vous correspondez à ce type de profil, l'escroc vous fera parvenir un questionnaire pour mieux vous connaître. En l’occurrence, il faut que vous indiquez votre nom, prénom, coordonnées, salaire mensuel et nombre de personnes y déménageant, etc.

Plusieurs annonces de ce genre sont publiées. En se faisant passer pour une personne qui cherche un appartement, lepetitjournal.com/Montréal a enquêté sur le sujet. Il s'est adressé à quelques usagers qui semblaient malhonnêtes.

Le style d'écriture est TOUJOURS le même. Quelques fois, le propriétaire a quitté pour les États-Unis, d'autres fois, pour l'Europe. Peu importe l'endroit, il est toujours à l'étranger. C'est à se demander si c'est le même individu qui publie toutes ces annonces.

Vous remplissez chaque colonne et si, dans la section salaire mensuel, vous indiquez que vous gagnez moins de 1000$, ils vous prennent avec la même considération que si vous répondez 4000$. Pour eux, vous êtes toujours le locataire idéal, même dans le cas où il est indiqué que 7 personnes emménageront dans le 3 ½. 

Le message ne prend jamais en considération des commentaires particuliers comme ''Peut-on changer la décoration?'' C'est la même réponse automatique pour tous les envois.

Ensuite, le propriétaire vous indique qu'avant de signer le bail, il vous faudra lui envoyer le 1er montant mensuel par le biais d'institutions comme Pay Pal, Western Union, Money Gram pour obtenir les clés. Dans certaines situations, vous vous devez de payer avant même de pouvoir visiter l'appartement. Faute de cela, il ne se déplacera pas pour la visite. 

Par curiosité, vous vous rendez sur Google Street View et vous y entrez l'adresse pour voir l'emplacement de votre futur appartement de rêve. Vous découvrez alors qu'il s'agit d'un immeuble comportant une trentaine d'unités. Laquelle est la vôtre ? Nul ne le sait. 

D'où sont issues les photos? Internet! D'ailleurs, elles ne semblent pas toutes provenir du même logement tant les styles d'architecture et de décoration varient d'une image à l'autre.  

Ça sent l'arnaque et ça en est une

Le centre anti-fraude du Canada, un organisme fédéral chargé de répertorier l'information sur les fraudes et de les rendre publiques a émis des communiqués concernant ce type d'escroquerie. Selon cet office, ces fraudeurs publient ces annonces à partir de pays comme le Nigéria, la Malaisie et le Royaume-Uni. Ils se créent des adresses mails afin de communiquer avec leurs victimes à travers le monde. Ils sévissent non seulement sous l'onglet ''logements'' mais aussi sous diverses rubriques telles ''emplois'' et ''biens divers à vendre.'' 

Les PVTistes et étudiants étrangers sont des victimes à risque. Ils sont souvent très jeunes. Dans certains cas, ils viennent de quitter la maison familiale, c'est la 1ère fois qu'ils louent un appartement et ils sont parfois naïfs. Ces jeunes sont loin de chez eux et ne connaissent ni la ville, ni le pays. De plus, leur réseau de contacts ainsi que leur budget sont limités. 

Les sites de petites annonces se doivent de mettre à la disposition des clients une plateforme gratuite, pratique et amusante pour créer un contact entre le vendeur et l'acheteur. Toutefois, ils ne s'occupent pas des transactions.  

Des équipes patrouillent les sites pour essayer de détecter les annonces illégitimes et lorsque l'une d'entre elles est signalée, elle est automatiquement enlevée. Que ce soit Kijiji ou Craiglist, ils se disent travailler avec les forces de l'ordre pour arrêter les escrocs et les identifier. 

Ne soyez pas la prochaine victime !

Christian Jasserand, responsable du service à la clientèle chez Kijiji nous informe sur les précautions à prendre :

1- Se fier sur son jugement et signaler les annonces qui semblent frauduleuses

2- Rencontrer le vendeur en personne dans un lieu sécuritaire avant toutes transactions

3- Ne jamais faire parvenir d'argent ou virement bancaire au nom du vendeur

4- Ne pas effectuer de paiement électronique auprès d'une personne que vous n'avez jamais rencontré

5- Kijiji n'offre pas de paiement en ligne. Les mails annonçant ce type de transaction sont frauduleux

6- Ne jamais communiquer d'informations personnelles, bancaires ou mots de passe avec un étranger que ce soit par internet ou en personne

 

Émilie Collin (Lepetitjournal.com/Montréal) Vendredi 29 août 2014

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet