Lundi 18 novembre 2019
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FACCI - Interview du président François Diethelm

Par Lepetitjournal Melbourne | Publié le 10/12/2012 à 21:00 | Mis à jour le 23/12/2012 à 16:34

Installé à Melbourne depuis deux ans, François Diethelm est aujourd'hui président de la French-Australian Chamber of Commerce and Industry. Lepetitjournal.com l'a rencontré pour parler du rôle de la Chambre dans les relations commerciales entre les deux pays, de ses projets pour l'organisation et aussi de son équipe de rugby préférée

 

Lepetitjournal.com/Melbourne - Premièrement, pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec la Chambre de Commerce et d'Industrie Franco-Australienne (FACCI), quelles sont ses missions ?
François Diethelm - Le rôle et la mission de la Chambre est de promouvoir et d'animer nos dynamiques communautés d'affaires présentes en Australie (Melbourne, Sydney, Brisbane, Adélaïde, ainsi que Perth depuis mars). La chambre organise de nombreux séminaires et briefings business ainsi que des d'évènements plus grand public comme Le déjeuner du Tour de France, le Bastille Day Arty Apéritif, la Soirée de Gala, ou Le concours des vins du Victoria, qui attirent plusieurs milliers de participants chaque année.

Une des missions de la Chambre est également d'appuyer les Petites et Moyennes Entreprises françaises dans leur démarche de développement commercial et d'implantation en Australie. Dans ce cadre nous organisons chaque année des visites dans les Chambres de Commerce de l'Hexagone pour promouvoir la destination Australie.

Comment se positionne la communauté d'affaires franco-australienne dans le Victoria ?
Dans un contexte économique tendu mais plus favorable qu'en France ou qu'en Europe, l'Australie en général, et le Victoria en particulier, sont des axes de croissance importants pour de nombreuses sociétés françaises. Nous bénéficions dans le Victoria de la présence d'un tissu très actif de groupes et de PME, françaises et australiennes, dont plusieurs leaders dans leurs secteurs. Les membres de la Chambre dans le Victoria sont particulièrement présents dans les infrastructures de transports publics, la gestion de l'eau et les solutions environnementales, mais également dans l'industrie, le conseil et les biens de consommation.

Il est important de souligner que de plus en plus de professionnels français viennent s'installer dans le Victoria pour bénéficier de cet environnement économique plus favorable. Nous avons d'ailleurs créé avec succès un membership dédié aux Young Professionals.

Nous avons aussi la chance de pouvoir bénéficier de la complémentarité du dispositif institutionnel et associatif présent à Melbourne. Ceci est très favorable à la promotion des membres de la Chambre.

Quels sont les projets de développement de la Chambre ?
La FACCI se doit d'être présente et d'accompagner ses membres et les sociétés françaises sur l'ensemble du territoire australien, et en particulier dans les zones à forte croissance comme Perth ou Brisbane.  Nos équipes opérationnelles sont d'ailleurs en train de renforcer leur coopération et de mettre en ?uvre plusieurs projets visant à simplifier et unifier les services rendus aux membres de notre communauté d'affaires (service emploi, publications, etc.).

Nous menons également des projets visant à soutenir et promouvoir des partenaires comme l'Amy Gillett Foundation ou l'Ecole Française de Melbourne.

D'un point de vue personnel, qu'est ce qui vous plaît le plus dans votre engagement à la Chambre ?
Vivant en Australie depuis 2 ans, j'ai voulu m'investir pour favoriser le rayonnement économique des entreprises françaises. La Chambre est l'acteur essentiel  de la présence économique française dans le Victoria car les principales institutions françaises sont à Sydney ou à Canberra. Il faut aussi noter qu'une partie importante des membres de la FACCI sont australiens ce qui permet d'être en prise directe avec la culture des affaires locales et donc d'être plus efficace.

La FACCI n'occupe néanmoins qu'une petite partie de mon temps car je travaille pour Bureau Veritas, et pour rendre à César ce qui appartient à César, la Chambre fonctionne grâce à une équipe de permanents efficaces dirigée par Olivier Deschang.

Et pour conclure cet entretien, qu'aimez-vous particulièrement à Melbourne et quelle est votre équipe de footy préférée ?
La vie à Melbourne est très agréable et beaucoup moins stressante qu'à Paris. Je suis ravi d'élever mes quatre enfants dans cet environnement.

Nous n'avons pas encore été atteints par le virus du footy car nous sommes plutôt rugby dans la famille et de fervents supporters des Melbourne Rebels.

Propos recueillis par Sophie Short (lepetitjournal.com/melbourne) mardi 11 décembre 2012

lepetitjournal.com Melbourne

Lepetitjournal Melbourne

French daily online newspaper in Melbourne , Victoria - Quotidien des Francophones de Melbourne et du Victoria.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Melbourne

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

La Semaine des Lycées Français placée sous le signe de la réussite

L'AEFE organise du 18 au 22 novembre 2019 la troisième édition de la Semaine des lycées français du monde : "De la maternelle à la terminale, l’enseignement français pour réussir" 

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet