Ciné : Shoplifters, Palme d’Or 2018, un film profondément humain

Par Séverine Gasq | Publié le 22/11/2018 à 09:18 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : Rialto Distribution
shoplifters festival de cannes palme d'or cinéma japonais melbourne australie

Shoplifters, qui a reçu la Palme d’Or au Festival de Cannes 2018, est sorti en salles en Australie le 15 novembre et sera au programme du Perth Festival à partir du 14 janvier 2019.


Une famille de voleurs à la petite semaine se retrouve confrontée à un dilemme quand les ‘’parents’’ croisent le chemin d’une petite fille seule et abandonnée en pleine nuit. Décidant de la recueillir, ils mettent leur quotidien d’égoïsme à rude épreuve. Face à l’innocence et la générosité de cette créature encore plus misérable qu’eux, la mère s’étonne : "Quand on a une mère qui regrette de nous avoir eu, on devient comme nous ; on ne s’occupe pas des autres!".


Pour nous offrir ce portrait sans détours des laissés-pour-compte de la modernité japonaise, Hirokazu Koreeda avance petit à petit, touche par touche, et révèle une réalité au-delà du bien et du mal, où la nécessité fait loi. Dans le monde de Shoplifters, la frontière entre l’amour et l’intérêt reste floue. Les anciens semblent tolérés pour leur pension et les enfants aimés pour leur travail. Mais là non plus tout n’est pas si simple. Entièrement déterminés par leur origine et leur condition, les personnages font ce qu’il faut pour éviter la misère, la solitude et le désespoir. Sans pourtant éluder aucune de leurs bassesses, Koreeda rend impossible de les juger. Dans toute sa brutale honnêteté, il ne cherche pas à faciliter le positionnement du spectateur.


Avec Shoplifters, Koreeda regarde le monde droit dans les yeux. Un monde dur, impitoyable mais non dénué de tendresse. A l’image de ce film âpre mais profondément humain.

Shoplifters

Un film de Hirokazu Koreeda

Avec : Lily Franky, Jyo Kairi, Sakura Andô  et Kirin Kiki

Actuellement au cinéma. 

Retrouvez également le dernier film de Hirokazu Koreeda, The Third Murder, au Japanese Film Festival à partir du 22 novembre.
  
 

Séverine Gasq

Séverine Gasq

Séverine est diplômée d’un DEUG de Cinéma de la Sorbonne. Installée à Melbourne depuis près de dix ans, elle est passionnée de cinéma, de littérature et d’Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Melbourne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale