Mercredi 12 décembre 2018
Melbourne
Melbourne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ciné : The Coming Back Out Ball, un portrait à plusieurs voix

Par Séverine Gasq | Publié le 04/12/2018 à 00:52 | Mis à jour le 04/12/2018 à 01:17
Photo : Melbourne International Film Festival 2018 – Closing Night Film | Audience Award
the coming back out ball cinema lgbtqi mariage homosexuel australie

Tourné dans les semaines qui précédèrent le referendum sur la légalisation du mariage pour les homosexuels en Australie, The Coming Back Out Ball prend un pas de recul et nous rappelle le combat qui fut celui de la communauté LGBTI pour en arriver là.


Mais au lieu du documentaire historique, Sue Thomson choisit le portrait à plusieurs voix et donne la parole à celles et ceux qui sont la mémoire vivante de ces années de chamboulements.


Avant d’être un film, The Coming Back Out Ball est une soirée organisée au Melbourne Town Hall qui met à l’honneur les doyens de la communauté homosexuelle et transgenre. Au crépuscule d’existences pour la plupart menées dans l’ombre, le déni ou le mensonge, ces hommes et ces femmes se rassemblent afin de célébrer le chemin parcouru et simplement faire la fête tous ensemble. Et cela est un événement en soi. Car si pour trop de personnes âgées, vieillesse rime déjà avec solitude, c’est d’autant plus vrai pour celles dont l’orientation sexuelle peut présenter un obstacle supplémentaire à l’insertion sociale. Qu’ils ressentent le besoin de cacher leur identité réelle ou au contraire de la faire reconnaître en tant que telle, les participants au Coming Back Out Ball se livrent ici à cœur ouvert, et exposent avec beaucoup d’humour et sans langue de bois, les rapports entre l’homosexualité et un troisième âge tantôt libérateur, tantôt censeur.


Mais au-delà de la problématique du genre, c’est aussi dans son évocation de l’isolement et la déconsidération des personnes âgées que le documentaire est le plus émouvant et nous pousse à l’introspection. Il questionne le regard que nous portons sur nos aînés, qui tend à gommer leurs individualités jusqu'à les rendre invisibles. En témoigne l’une des séquences les plus parlantes du film où l’inénarrable Nance explique les techniques qu’elle utilise pour s’imposer et ne pas disparaître dans la foule.


A la fois poétique et pragmatique, The Coming Back Out Ball rend un hommage bien mérité aux combattants de première ligne d’une communauté plus tellement silencieuse. 


The Coming Back Out Ball

Un documentaire de Sue Thomson

Sortie en salles le 6 décembre 2018.

MELBOURNE
CINEMA NOVA – CARLTON

SYDNEY
DENDY NEWTOWN

CANBERRA
DENDY CANBERRA CENTRE

ADELAIDE
WALLIS CINEMA, PICCADILLY

BRISBANE
NEW FARM CINEMAS

PERTH
LUNA PALACE, LEEDERVILLE

  

Nous vous recommandons

Séverine Gasq

Séverine Gasq

Séverine est diplômée d’un DEUG de Cinéma de la Sorbonne. Installée à Melbourne depuis près de dix ans, elle est passionnée de cinéma, de littérature et d’Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir