Lundi 21 mai 2018
Lisbonne
Lisbonne
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SANTÉ - Se faire soigner en tant que Français au Portugal

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 15/05/2018 à 01:00 | Mis à jour le 15/05/2018 à 11:18
Sante Portugal

Le Portugal se situe à la 14ème place de l´index HCP (Health Consumer Powerhouse), organisme suédois qui évalue les systèmes de santé dans 35 pays européens, la France arrive en 11ème position. Lepetitjournal.com/Lisbonne fait le point pour vous sur le fonctionnement du système de santé portugais.

Les démarches pour s'assurer au Portugal
Au Portugal, les services de santé sont gérés par le Service National de Santé (SNS) qui dépend du Ministère de la Santé.

Être assuré lors d'un court séjour
Pour les ressortissants français, ou de n'importe quel pays de l'Union Européenne, ne possédant pas de permis de séjour au Portugal, il est nécessaire de demander la carte européenne d'assurance maladie auprès de son assurance. Il suffit ensuite de présenter cette carte et une pièce d'identité pour que vos soins soient pris en charge dans les établissements publics portugais. Muni de ces deux documents vous serez soigné sans aucun problème dans un centre médical public ou à l´hôpital public.

Il se peut que votre assurance française ne vous rembourse pas la totalité des frais d'une prestation dans le privé s'il s'avère par exemple qu'ils sont plus chers au Portugal qu'ils ne l'auraient été en France.


Être assuré en tant qu'expatrié


Est considéré comme expatrié, pour la sécurité sociale, tout ressortissant étranger possédant un permis de séjour au Portugal et n'étant plus rattaché au régime de sécurité sociale de son pays d'origine. En tant qu'expatrié, il vous faut donc souscrire à une assurance locale. Il existe trois systèmes de protection sociale au Portugal : la couverture sociale universelle fournie par le SNS -Serviço Nacional de Saúde-, qui est un système de prévoyance universel et général (accessible à tous sans aucune distinction et prenant en charge  les prestations médicales), la protection sociale du citoyen, destinée aux personnes en précarité et financée par l'Etat, et l'assurance maladie privée. Cette dernière est recommandée car elle permet le remboursement des consultations effectuées dans le secteur privé. En fonction des accords existant le remboursement des consultations et prestations est soumis à des plafonds, selon le type d´assurance prescrit, il faut donc le savoir et se renseigner sur cet aspect.  

En tant qu'expatrié installé au Portugal, il est possible d'adhérer à la Caisse des Français de l'Etranger (CFE), une sécurité sociale dédiée aux Français de l'Étranger. En savoir plus ici.



 

L'assurance maladie portugaise
Après avoir souscrit à l'assurance maladie portugaise vous pourrez vous tourner vers le centre de santé le plus proche de votre lieu de résidence afin d'obtenir une carte d'usager SNS. Pour cela il vous suffit d'apporter une pièce d'identité valable, une carte de bénéficiaire de la sécurité social et un justificatif de domicile. Fait important: contrairement à la France, vous ne pouvez pas choisir votre médecin traitant, il est désigné et ce sera un des médecins du centre médical auquel vous êtes rattaché en fonction de votre domicile. Si vous souhaitez consulter un autre médecin, un spécialiste par exemple, il vous faudra choisir ailleurs, par exemple à l´intérieur de la liste de médecins proposés par l´assurance maladie privée  à laquelle vous aurez souscrit. Vous réglerez le tarif demandé, en fonction des accords instaurés entre votre assurance privée et le médecin en question.

Certains médecins spécialistes ou non ne fonctionnent que dans la cadre d´un système privé et n´ont aucun accord avec des assurances maladies privés. Vous payerez le prix fort, certaines assurances maladies privées prévoient le remboursement d´un pourcentage des consultations privées.

Vos consultations chez le médecin généraliste dans un centre médical public sont prises en charge, et vous n'aurez qu'à payer le ticket modérateur, dont la somme dépend de la nature de la prestation, fixée à 4,5€ pour une consultation avec un généraliste, et à 7€ avec un spécialiste. Les femmes enceintes, les enfants de moins de 12 ans, les personnes à faible revenus, les personnes de plus de 60 ans, les handicapés et les demandeurs d'emploi sont exonérés de cette participation financière.

Il faut savoir que la consultation chez un médecin spécialiste se fait sur décision du médecin généraliste. C´est celui-ci qui vous enverra chez le spécialiste, en principe, dans un hôpital public. C´est dans ce cadre que les délais d´attente peuvent être longs à cause des listes d´attente.
En savoir plus sur la sécurité sociale portugaise ici.
 
Être soigné dans le public ou le privé
L'avantage d'être soigné dans le public est la possibilité d'obtenir une plus grande partie de la prise en charge de ses frais médicaux par son assurance santé, contrairement aux établissements privés dont les frais doivent être réglés en grande partie directement par le patient. Le public offre certes une qualité de prise en charge à moindre coût, toutefois il faut noter que les temps d'attente pour être soigné sont généralement très longs, en comparaison avec le secteur privé.

Il est à souligner que la formation des médecins portugais est reconnue comme étant de bonne qualité et parmi les meilleures d´Europe.
 
Il existe aussi des partenariats publics-privés  qui permettent aux citoyens d'avoir accès aux soins de santé privés par un accord conclu avec les services publics.

En savoir plus sur les partenariats public-privé ici.
 

L'accès aux soins pour les retraités expatriés ayant le statut RNH

De plus en plus de retraités français viennent s'installer au Portugal, et nombreux sont ceux qui bénéficient du statut de Résident Non Habituel (RNH). Ce régime spécial est dédié aux nouveaux résidents et accorde des droits spécifiques aux retraités du secteur privé. En effet, il vous est possible en tant que retraité RNH de conserver vos droits à la Sécurité Sociale française tout en résidant au Portugal. Vous continuerez d'être prélevés de 3,2% pour votre assurance maladie en France, et pourrez  transférer gratuitement celle ci vers l'équivalent portugais, à savoir la SNS, et obtenir un accès aux soins portugais dans le public. Ainsi, vous bénéficierez obligatoirement de deux assurances simultanées.
En savoir plus sur vos droits ici.

Avant un départ de la France, il vous faut demander auprès de votre caisse de retraite un formulaire S1, nécessaire à votre inscription auprès d'un centre de santé au Portugal. En tant que retraité couvert par une assurance santé en France et au Portugal, vous serez remboursé sur la base des tarifs portugais, et non français !

Il n'est pas nécessaire ni particulièrement avantageux pour vous de souscrire à la Caisse des Français de l'Étranger dès lors que vous êtes protégé par votre statut de RNH, d'autant que vous n'avez le droit en tant que retraité qu'à la formule maladie, maternité et invalidité.

Il est également possible et conseillé de souscrire à une mutuelle pour les seniors expatriés.

 
Dans le cadre d'un séjour touristique

Un touriste français séjournant temporairement au Portugal sera soumis au même régime de santé que les résidents portugais, bien qu'il cotise pour une assurance maladie en France. Il devra donc se munir du formulaire E111 fourni par sa sécurité sociale avant son départ de manière à bénéficier des soins au Portugal. Il pourra ainsi, au même titre qu'un résident, se rendre dans un centre de santé ou aux urgences d'un hôpital pour être pris en charge.
 
Vers qui se tourner lorsqu'on ne parle pas portugais ?

Tout d'abord, il est possible de trouver une liste de médecins qui parlent français, ou une autre langue, directement sur le site de l'ambassade de France. De plus, il existe dans de nombreux hôpitaux portugais un service d'accueil et d'accompagnement personnalisé des patients étrangers dans lequel le personnel médical communique exclusivement en anglais.

Pour en savoir plus sur vos droits, rendez-vous sur le site de la Commission Européenne.

 

Quelques contacts utiles valables à travers tout le Portugal :

Numéro d'urgence national (police/pompiers/SAMU) : 112 ou 115

Numéro national de santé 24h/24 : 808 24 24 24

Renseignement : 118 (utile notamment pour connaître l'adresse de la pharmacie la plus proche de votre lieu de résidence)

Ligne d'aide aux touristes : 800 296 296

Incendies : 117

 

A Lisbonne :

Appeler une ambulance d'urgence : 808 20 10 68

Liste des pharmacies et de leurs horaires d'ouverture ici.

SOS - Femmes 23 983 20 73 / 800 202 148 (gratuit) victimes de violences, entre autres

SOS - Femmes Enceintes 21 395 21 43 du lundi au vendredi de 9h à 18h

SOS - Enfants 21 793 16 17 / 800 206 656 (gratuit) du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30

Pompiers  : +351 213 42 22 22

Liste des hôpitaux publics pour les urgences ici.


Elise Dubourg (www.lepetitjournal.com/lisbonne.html) Reprise lundi 26 juin 2017

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite ici

3 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Cardio mar 15/05/2018 - 14:51

Article très intéressant en effet ; mais surtout ne vous inquiétez toutefois pas trop concernant la prise en charge du risque "maternité" chez les retraitées, RNH ou non, les demandes sont très extrêmement rares.

Répondre
Commentaire avatar

Philaurom mar 15/05/2018 - 08:24

Article intéressées et utile qui donne un bon panorama du système. Cependant ce que vous décrivez pour les retraités "RNH" est valable pour TOUS les retraités français qui s'expatrient au Portugal, qu'ils optent ou non pour le statut RNH. Le statut RNH est un statut purement fiscal qui ne confère aucun droit sur le plan social, pas plus, pas moins. Ce qui confère les droits c'est la résidence, et le fait d'avoir des droits à la sécurité sociale d'un autre pays européen.

Répondre
Commentaire avatar

koala mer 16/05/2018 - 11:09

Grosse confusion concernant le statut RNH , qui ne procure aucun avantage particulier au niveau système de santé par rapport aux autres pensionnés et cela quel que soit leur nationalité

Répondre

Actualités

MUSIQUE

L'Israel sacré à l'Eurovision, la France 13ème et le Portugal dernier

Israël a remporté pour la quatrième fois de son histoire le concours de l'Eurovision grâce à une chanson inspirée par l'esprit #MeToo, plébiscitée par des millions de téléspectateurs...