Samedi 23 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Musée de l’Eau de Lisbonne: trois bonnes raisons d’y aller

Par Olivia Baali | Publié le 29/06/2018 à 01:11 | Mis à jour le 29/06/2018 à 01:27
Photo : ©M.J. Sobral
Aqueduto

Le Musée de l’Eau rassemble plusieurs monuments et bâtiments construits entre le XVIIIème et le XIXème siècles comme références du patrimoine historique industriel. Ils reflètent l’histoire de l’approvisionnement en eau de la ville de Lisbonne. Le musée abrite une exposition permanente qui invite le visiteur à connaître l’eau sous plusieurs aspects : historique, scientifique, technologique et durable.


Un musée atypique

Le Musée de l’Eau de Lisbonne, inauguré en 1987, est constitué d’un ensemble de monuments datant du XVIIIème et du XIXème siècles : l’Aqueduc das Águas Livres, le Réservoir da Mãe d'Água, le Réservoir da Patriarcal, la station à vapeur des Barbadinhos ainsi que la galerie du Loreto (tunnel souterrain bordé de canaux en pierre pour l'acheminement de l'eau vers les fontaines).

Ces édifices servaient à la distribution de l’eau dans la ville. C’est grâce à ce système ancestral que l’eau était acheminée vers des fontaines publiques ou "chafariz" dispersées dans toute la ville. Les plus connues, dès le Moyen Age, sont la fontaine du Roi (Rua Cais da Santárem) et la fontaine de l’intérieur ou Chafariz de Dentro (Alfama) qui assuraient une alimentation quotidienne des quartiers bas de Lisbonne.

En 1990, le Musée de l'Eau a reçu le prix du Conseil de l'Europe qui récompense le meilleur musée de l’année. Il est le seul musée du Portugal à détenir une telle distinction, qui contribue à la compréhension et à la connaissance du patrimoine culturel européen, ainsi qu'à la sensibilisation de son identité.

Exposition Permanente
Exposition Permanente, Photo Musée de l´eau


L’exposition permanente du musée

La station à vapeur des Barbadinhos abrite l'exposition permanente du Musée de l’Eau qui se divise en sept thèmes et aborde les multiples formes et connexions de l’eau : l’Eau sur la planète Terre, le cadre historique de l'approvisionnement en eau (en se concentrant sur la ville de Lisbonne), l’Aqueduc das Águas Livres, de la Compagnie des Eaux de Lisbonne à la Compagnie portugaise das Águas Livres, l’eau et les sciences naturelles : le cycle hydrologique, l’Eau et les technologies : le cycle de l'eau en milieu urbain (traitement de l'eau pour la consommation humaine et le traitement des eaux usées), le plan d'eau durable et enfin, l’Education et la sensibilisation à l’environnement.

Cet ensemble de thématiques permettra de mieux connaître les différentes fonctions de l’eau au sein de la capitale portugaise. L’exposition permanente permet, d'une part, de comprendre les relations qui existent entre les différents espaces qui constituent le musée et, d'autre part, de connaître une multiplicité de sujets liés à l’eau.


Un lieu de tourisme réputé

Pour accompagner la visite du Musée de l’Eau, pourquoi ne pas s’accorder une pause gourmande et raffinée à l’oenothèque "Enoteca Chafariz Do Vinho"? Installés dans un ancien bâtiment de distribution de l’eau, vous pouvez déguster une bonne bouteille parmi 300 vins régionaux. La désignation originale de cet espace est Chafariz da Mãe-de-Água. Il fait partie de la structure monumentale qu’est l'Aqueduc das Águas Livres de Lisbonne.

C’est dans un lieu inédit de Lisbonne que vous vous familiariserez avec les grands crus du pays et plongerez en douceur dans l’ambiance d’un quartier typique de la ville. L’oenothèque est ouverte tous les jours de 18h à 2h du matin sauf le lundi.

Aqueduc das águas lives
©M.J. Sobral


Les différents monuments

L’Aqueduc das Águas Livres est un système complexe de collecte, d'approvisionnement et de distribution des eaux de la ville. C’est l'un des monuments emblématiques par ses 127 arches en ogives qui se dressent au-dessus de l'espace urbain, en particulier sur la vallée de Alcântara.

Le Réservoir da Mãe d’Água, terminé en 1746, recevait l’eau provenant de l’aqueduc. À l'intérieur, se trouvent une cascade et l'arche des eaux (Arca da Água) d'une profondeur de 7 m et d'une capacité de 5 500 m3. À côté, la maison des registres contrôlait les niveaux de l'eau qui s'écoulait vers les fontaines de la ville. Le Réservoir (Praça das Amoreiras) est ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Le Réservoir da Patriarcal (Praça do Príncipe Real) est enfoui sous le Jardin de Príncipe Real et date de 1864. Il a une forme

"Chafariz"
©M.J. Sobral

octogonale comme le lac qui se trouve au-dessus. Les visites ont lieu uniquement le samedi de 10h à 17h30.

La Station de pompage à vapeur Barbadinhos (Rua do Alviela, 12) a été construite à côté de l’Aqueduc de l’Alviela, elle a fonctionné entre 1880 et 1928, et était responsable de la distribution d’eau à domicile à Lisbonne. On y trouve quatre machines à vapeur uniques en Europe et fabriquées par une entreprise française E. Windsor & Fils, exemple exceptionnel d´archéologie industrielle. Les visites ont lieu du mardi au samedi de 10h à 17h30.

La Galerie du Loreto (Jardim do Príncipe Real) vous permet de découvrir le côté souterrain de la ville. Construite en 1748, la Galerie relie le Réservoir da Patriarcal au jardin et belvédère de São Pedro de Alcantara. Les visites sont organisées à partir de 10h ou de 14h30 (sur réservation).

Le Musée de l'Eau est ouvert au public gratuitement durant tous les week-ends de 2018, dans le cadre des commémorations des 150 ans d’EPAL (Empresa Portuguesa das Águas Livres). Les informations sur les visites et les réservations sont à consulter sur le site : http://www.epal.pt/EPAL/menu/museu-da-água/informações-úteis.


Bonne visite !

 

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Mom ven 29/06/2018 - 09:37

Merci pour ce reportage assez complet qui incite à la visite. Leur localisation sur un plan nous aurait aidés à mieux comprendre leur relation . Bravo ! Continuez !

Répondre
Commentaire avatar

Serpa ven 29/06/2018 - 08:48

C' est des endroits tres beaux, il faut y aller! Merci du partage et bonne journee.

Répondre

Que faire à Lisbonne ?

DÉCOUVERTE

JARDIN - Le parc-jardin de Monteiro-Mor, au Lumiar

Dès le début du XVIIIº siècle, on connaît cette résidence sous ce nom, car elle est alors la demeure officielle du Garde-chasse principal du royaume. Aujourd´hui les divers édifices abritent