Lundi 20 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Exposition : Le meilleur du Pop Art à la Cordoaria Nacional

Par Lucie Etchebers-Sola | Publié le 29/11/2019 à 00:12 | Mis à jour le 29/11/2019 à 00:12
pop art cordoaria nacional - Lisbonne

 
Jusqu'au 5 janvier, l'ancienne corderie nationale de Lisbonne ouvre ses portes aux grands noms du Pop Art pour une exposition exceptionnelle, la plus grande jamais consacrée à ce mouvement au Portugal.
 

Une centaine d'œuvre à découvrir

Depuis juillet, la partie ouest de l'ancienne corderie de Lisbonne (Torreão Poente) abrite l'exposition « Estrelas da Pop Art », qui réunit les plus grands noms du célèbre mouvement artistique né en Grande-Bretagne au milieu des années 1950. Des œuvres d'Andy Warhol, Jasper Johns, Robert Rauschenberg, Roy Lichtenstein, Jean Michel Basquiat, Jeff Koons ou encore de Keith Haring et bien d´autres sont à voir ou revoir jusqu'au 5 janvier 2020, sous la curatelle de la commissaire espagnole Dolores Durán Ucar. 117 pièces offrent une vue d'ensemble de cette école artistique qui atteint les États-Unis et son paroxysme au début des années 1960 bien qu´il ait démarré dans les années 50, portée par l'avant-garde new-yorkaise et notamment par Andy Warhol, l'un des illustres chefs de file de ce mouvement.
 

« L'art populaire »

A l'image des emblématiques boîtes de conserve Campbells' de Warhol, les artistes qui adhèrent à cette esthétique se réapproprient les objets, les techniques et les matériaux de la vie courante et de la culture publicitaire, faisant du Pop Art une sorte d' « anti-art » prenant à contre-pied les prétentions de l'art élitiste. Le mouvement ne se limite pas seulement au domaine des arts plastiques, mais touche aussi à la musique, la mode et les arts appliqués. L'expression « pop art » (abréviation de « popular art » en anglais, ou « art populaire » en français), a été utilisée pour la première fois en 1954 par les membres de l'Independent Group (IG), un groupe d'intellectuels constitué d'artistes, de critiques et d'architectes londoniens qui travaillaient sur l'impact des médias de masse sur la société de consommation. Le Pop Art a utilisé des symboles et des figures populaires qui ont marqués toutes les générations depuis les années 1960, de Marylin Monroe à Mickey Mouse. Cette fois sous le ciel lisboète, on retrouve avec plaisir ces artistes dont on a souvent déjà vu les œuvres, et encore plus souvent sans le savoir.
 
« Estrelas da pop art » jusqu'au 5 janvier à la Cordoaria Nacional (Av. da Índia -Lisbonne)
Du lundi au vendredi 10h-19h, et jusqu'à 20h le week-end. 10€ l'entrée
En savoir plus ici

 

0 Commentaire (s)Réagir