Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2268

Dominique Depriester - Festa do Cinema Francês : promotion de la langue française

Par Maria Sobral | Publié le 11/10/2021 à 23:59 | Mis à jour le 12/10/2021 à 10:49
Photo : ©IFP
Dominique Depriester, Fête du cinéma français au Portugal

Ce jeudi 7 octobre a lieu à Lisbonne au cinéma São Jorge le coup d´envoi de la 22ème édition de la Festa do Cinema Francês avec la projection à 21h du film « Eiffel » de Martin Bourboulon. Celui-ci met en scène l´histoire de la création de la Tour Eiffel à la fin des années 1880, sur fond d'une histoire d'amour impossible.

La Festa est soutenue par l'Ambassade de France et l'Institut français du Portugal, et elle se déroule en partenariat avec le réseau des Alliances Françaises du Portugal. A cette occasion Lepetitjournal est allé à la rencontre de Dominique Depriester, Directeur de l'Institut Français du Portugal et Conseiller de coopération et d'action culturelle de l´Ambassade de France, récemment arrivé au Portugal. Celui-ci souligne l'importance de renforcer les liens entre les deux pays et de « montrer à nos amis portugais le meilleur visage de la France d'aujourd'hui ». Bien entendu, il met en avant les moments forts de la Festa 2021.

 

Lepetitjournal : Quelles sont les grandes lignes de votre parcours professionnel pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas ?

Dominique Depriester : J'arrive de Paris où je travaillais au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. J'étais en charge de la « mission langue française et éducation », c'est-à-dire le service qui s'occupe de la promotion et la diffusion de la langue française, de la coopération éducative et de l'enseignement français à l'étranger. J'ai également enseigné longtemps dans le réseau des établissements d'enseignement français à l'étranger et suivi les questions relatives aux Français de l'étranger dans différents cabinets ministériels.

 

Quel est votre ressenti depuis votre arrivée au Portugal ? Est-ce la première fois que vous y venez ?

 

Il s'agit de mon premier séjour long au Portugal après quelques séjours touristiques. Je découvre un pays ouvert, créatif, à la vie culturelle riche et diversifiée. J'observe également que la production artistique et culturelle française y est bien reçue, voire attendue. J'ai conscience également d'avoir beaucoup de chance de découvrir le Portugal alors que les conditions sanitaires permettent à nouveau les échanges en présence et la fréquentation des lieux de culture, dans le respect des règles qui s'imposent, bien sûr ! J'ai par ailleurs trouvé à l'Institut français une équipe de passionnés, grands connaisseurs de la relation entre la France et le Portugal et sur laquelle je sais pouvoir compter. J'invite d'ailleurs vos lecteurs à participer à nos activités et fréquenter la médiathèque qui a retrouvé ses heures d'ouverture d'avant crise.


Quelles sont les priorités que vous vous fixez dans le cadre de cette nouvelle mission d'ordre culturel ?

 

Les priorités de l'Institut français du Portugal s'inscrivent bien sûr dans celles de l'Ambassade de France et de Madame l'Ambassadrice.  Notre mission est de renforcer les liens entre nos deux pays et de montrer à nos amis portugais le meilleur visage de la France d'aujourd'hui : un pays dynamique, inscrit dans son temps et où les opportunités à saisir sont nombreuses et réelles.

La saison croisée France Portugal qui se tiendra de février à octobre 2022 représente en cela une formidable opportunité de mieux nous connaître et d'initier de nouveaux partenariats,  dans tous les domaines : dans les champs universitaires, de la recherche scientifique ou de la production culturelle et artistique. J'observe que les jeunes Portugais connaissent moins bien la France que leurs aînés, c'est ce public que nous souhaitons toucher en priorité. La moindre pratique de la langue française chez les plus jeunes est  aussi significative, nous travaillons donc à la promotion de la langue française, qui est réellement une langue d'opportunités dans le monde d'aujourd'hui.


La Festa do Cinema Francês est depuis plusieurs années un des moments marquants de la présence culturelle française au Portugal, pouvez-vous nous dévoiler les étapes importantes de cette édition 2021 qui commence le 7 octobre ?

 

La Festa do Cinema Francês aura lieu du 7 au 31 octobre 2021 et investira neuf villes du Portugal : Lisbonne, Oeiras, Coimbra, Almada, Porto, Braga, Évora, Viseu et Faro. Ces quatre dernières villes enrichissent, cette année, le parcours de la Festa do Cinema Francês, par rapport à l'édition précédente, grâce à un partenariat avec NOS Cinémas intitulé Le Tour do Cinema Francês por Portugal.

Comme chaque année, le festival présentera une section consacrée aux avant-premières, riche de 19 films alternant comédie, drame et film historique. La sélection des films a été faite en lien avec les distributeurs portugais s'intéressant au cinéma français, pour les conforter dans leur engouement pour notre production cinématographique. Comme l'année dernière, ils sont au nombre de huit, regroupant les sociétés de distribution les plus importantes du pays.   

Cette année également, les femmes réalisatrices seront à l'honneur à travers une rétrospective Jacqueline Audry, en partenariat avec la Cinémathèque Portugaise, ainsi qu'un focus Mia Hansen-Love au Cinema São Jorge.

La programmation présentera également les nouvelles voix du cinéma français en partenariat avec l'ACID (Association du Cinéma indépendant pour sa diffusion), une section Seconde Chance pour valoriser les films sortis pendant la pandémie.

Pour attirer davantage le jeune public, Visions du fantastique, une nouvelle section consacrée à ce genre qui plait tant aux amateurs de sensations fortes, se rajoute aux sections traditionnelles de la Festa. Également en direction de ce public, que la Festa do Cinema Francês souhaite sensibiliser davantage au cinéma français, une programmation spéciale a été conçue pour les écoles et les familles, dans le cadre de la section Cinéjeune. Parmi les films de cette section, certains sont accompagnés de dossiers pédagogiques créés dans le cadre du dispositif Cinelingua francesa, pour des élèves du système d'enseignement portugais. Mais Cinelingua francesa a également travaillé cette année avec le réseau des Alliances françaises du Portugal afin de proposer ses services à un public adulte/afin d'élargir son offre à un public adulte. Car la Festa do Cinema Francês se veut aussi une occasion privilégiée pour donner à tous les Portugais envie d'apprendre la langue française.

Au total, ce sont plus de 50 films qui seront projetés afin accomplir ce travail de séduction.

 

Est-ce-que la pandémie qui n'est pas totalement terminée, a eu un impact fort sur l'édition de l'année dernière, a-t-elle eu des conséquences sur l'organisation et la vision de l'édition de cette année ?

 

Malgré les confinements successifs, les jauges amoindries et les difficultés d'organisation liées à la pandémie de Covid-19, la Festa do Cinema Francês 2020 a résisté et a enregistré de très bons résultats en termes de fréquentation. Grâce à l'excellent travail de la société de production Jangada Frequente et au soutien de l'Ambassade de France au Portugal, de l'Institut français du Portugal et du réseau des Alliances françaises, l'édition 2020 fut forte et belle. Le public était de tout évidence au rendez-vous pour célébrer la création cinématographique française.

Poursuivant le travail entamé lors de la dernière édition, la Festa met un point d'honneur à soutenir les films dont la sortie fut concomitante avec la pandémie et les différentes phases de confinement. À ce titre, seize films seront présentés de nouveau au public dans la section Seconde Chance.

Nous vous recommandons
maria sobral, édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com

Maria Sobral

Directrice de l´édition de Lisbonne du site lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Tel Aviv

Pourquoi fête-t-on Hanouka ?

Dimanche soir, la 1ère bougie de la Ménorah était allumée afin de célébrer Hanouka. Pendant 8 jours, pratiquant ou non, de nombreuses personnes de confessions juives vont allumer, jour par jour