L`EXPRESSION DU MOIS – Vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 02/05/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 12:37

 

Vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué / Contar com o ovo no cu da galinha

Par temps de crise, on n'est jamais trop prudent. Alors, rappelez-vous qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Évidemment, personne ne vous demande de partir à la chasse au gros gibier (nous n'en sommes pas encore là). L'expression signifie "ne pas disposer de ses gains ou d'une chose avant d'être en leur possession", "ne pas se vanter d'un succès aléatoire" et par extension "ne pas vivre au-dessus de ses moyens en se reposant sur un avenir considéré comme acquis". Déjà utilisé au Moyen-Âge, ce proverbe fut popularisé par Jean de La Fontaine, dans la morale de sa fable L'Ours et les deux Compagnons : "Il m'a dit qu'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours qu'on ne l'ait mis par terre". L'expression portugaise est certes moins sanguinaire (Compter sur l'?uf avant que la poule ne l'ait pondu), mais déconseille elle aussi la précipitation et recommande de ne pas sauter les étapes avant de s'engager.

Leonor Francisco, Alliance Française de Lisbonne (http://lepetitjournal.com/lisbonne.html) lundi 2 mai 2011
www.alliancefr.pt

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale