Jeudi 29 juillet 2021

La sculptrice française Valie Guillard expose au musée Mahmoud Mokhtar du Caire

Par Ingrid Buffard | Publié le 16/06/2021 à 08:55 | Mis à jour le 16/06/2021 à 11:08
La sculptrice française Valie Guillard expose au musée Mahmoud Mokhtar du Caire

Le musée Mahmoud Mokhtar du Caire accueillera l’exposition Mneen, du 17 au 25 juin. L’artiste française Valie Guillard nous contera ses origines à travers ses sculptures.

Du 17 au 25 juin, le musée Mahmoud Mokhtar accueillera les œuvres de Valie Guillard. En compagnie du graphiste italien Maninelkaos, la jeune femme présentera ses sculptures sur le thème des origines ; Mnenn signifiant « d’où viens-tu ? » en arabe.

Valie Guillard, sculptrice expressioniste

La sculptrice française Valie Guillard expose au musée Mahmoud Mokhtar du Caire

 

C’est à l’âge de 20 ans que Valie Guillard a découvert la sculpture. Elle a suivi sa cousine à un cours et n’a plus jamais arrêté d’en faire. La sculpture prend alors de plus en plus de place dans sa vie. Autour d’elle, ses amis et ses proches l’encouragent à poursuivre. La sculpture devient alors un exutoire, un moyen de s’exprimer, d’évacuer ses ressentis.

En 2016, elle quitte Paris pour Bordeaux. Ville plus calme, plus reposante, qui lui laisse alors davantage de temps pour se concentrer à cet art.

Elle suit quelques cours, mais Valie Guillard s’est principalement formée seule, en regardant le monde autour d’elle, en observant les gens dans la rue, en posant son attention sur les émotions des visages. « J’aime me concentrer sur les yeux, les expressions. Cela a beaucoup de sens pour moi. Je travaille de mémoire. Les images sont gravées dans ma tête. » explique-t-elle.

 

La sculptrice française Valie Guillard expose au musée Mahmoud Mokhtar du Caire

 

Ses sculptures prennent vie sous ses doigts, elle évide la terre glaise, dévoilant ainsi des expressions fortes. « Il y a toujours une part intime dans mes œuvres. Elles relatent de sensations que j’ai éprouvées. A travers elles, il y a des instants vécus en Egypte. Mes sculptures, c’est forcément un peu de moi, une façon de me livrer. »

Mneen ? Des œuvres pour répondre à la question d’où viens-tu ?

La sculptrice française Valie Guillard expose au musée Mahmoud Mokhtar du Caire

 

La sculptrice française Valie Guillard expose au musée Mahmoud Mokhtar du Caire

 

Lorsque l'on arrive au Caire, beaucoup d’égyptiens nous posent cette fameuse question : « enta/enty mneen ? » d’où viens-tu ? en arabe. « Si vous avez assez vécu au Caire pour vous promener seul mais pas assez longtemps pour vous fondre dans la foule comme un local, la question la plus courante qui vous sera posée est : d’où viens-tu ? » racontent la sculptrice française et le graphiste italien. A travers cette exposition ils se penchent sur les émotions ressenties lorsque l’on plonge dans un monde inconnu ; ils racontent leurs premiers pas au Caire, dans cette capitale grouillante et bruyante. « J’ai représenté des scènes du Caire, avec des femmes dans le métro, des visages d’inconnus croisés dans la rue et d’autres plus familiers. Je me suis également inspirée des enfants jouant aux cerfs-volants. L’année dernière, pendant le confinement, le ciel était parsemé de cerfs-volants, c’était un moment calme, plein de grâce, qui tranchait avec le tumulte cairote. En parallèle de ces représentations sur Le Caire, j’ai sculpté des visages avec des abeilles. L’abeille est, pour moi, un genre de protecteur, elle renvoie à la nature. C’est, je pense, ce qui me manque au Caire et que je retrouve dans mes créations. » explique Valie Guillard.

 

La sculptrice française Valie Guillard expose au musée Mahmoud Mokhtar du Caire

 

Jeudi 17 juin : un vernissage qui mélange les arts

L’exposition Mneen se tiendra au musée Mahmoud Mokhtar du Caire du 17 au 25 juin. Ce jeudi 17 juin dès 19h aura lieu le vernissage. Pour l’occasion, Salah Mourad viendra performer avec une sculpture de son amie Valie Guillard. « Avec cette expression corporelle, je questionne sur nos origines, notre identité. C’est comme un voyage à l’intérieur de nous-même », raconte le jeune artiste égyptien. Le jeune homme sera accompagné de la chanteuse Ghada Kamel.

Mneen, c’est une exposition à la croisée des chemins : entre la vie trépidante au Caire et ce besoin de regarder à l’intérieur de soi-même pour se ressourcer.

ingrid buffard

Ingrid Buffard

Passionnée par l'histoire, l'histoire de l'art et la musique, Ingrid Buffard vous partage ici ses découvertes sur la vie au Caire.
0 Commentaire (s) Réagir