Lundi 14 juin 2021
Le Caire
Le Caire

Projection en ligne du film Felicità de Bruno Merle

Par Ingrid Buffard | Publié le 17/05/2021 à 08:55 | Mis à jour le 17/05/2021 à 08:55
L'institut français de Mounira au Caire va diffuser en ligne le film Felicità de Bruno Merle

Mardi 25 mai, la médiathèque de l’institut français d’Héliopolis diffusera en ligne le film Felicità de Bruno Merle. Entre bonne humeur, tourments, silence et musique, le film est un hymne à la joie.

Ce mardi 25 mai, à 19h00, la médiathèque de l’institut français diffusera en ligne le film Felicità de Bruno Merle, sorti en 2020.

Pour vous inscrire, envoyez un mail à l’adresse : francophiles.helio@ifegypte.com, ou téléphonez au 01229886928. Un lien vous sera envoyé par mail avant l’évènement.

Felicità : la folie des parents

Tim et Chloé sont fantasques et complètement imprévisibles. Ils n’aiment rien planifier et veulent vivre au jour le jour. Ils n’ont pas d’attache et squattent à gauche à droite, entraînant leur fille Tommy avec eux.

« Méfie-toi de la normalité. Les gens normaux ça cache quelque chose » dira Tim à sa fille. Mais après l’été, Tommy fera son entrée au collège. Promis, la jeune fille ne manquera pas ce rendez-vous cette année !

Une ode à la liberté

Felicità, film diffusé à l'institut français du Caire, est une ode à la liberté

Bruno Merle, le réalisateur, a voulu faire un film sur la liberté, l’amour, la joie. Le titre même du film, Felicità, est un appel à la joie. Il nous ramène à l’été 1982, quand le duo Al Bano et Romina Power chantaient avec bonheur La Felicità.

Pour le réalisateur, dès le début de l’écriture du script, il paraissait évident « qu’il ne fallait pas détourner les yeux des conséquences de la liberté. Il fallait qu’on voie que la liberté à un prix, surtout sur une gamine de 12 ans. La liberté implique des moments difficiles. Il faut qu’il y ait le revers de la médaille ».

Ces moments difficiles sont retranscrits avec le personnage de Tommy. Bien qu’adolescente, elle est la plus mature des trois. « Elle a cette espèce d’intensité, de silence », mais en même temps, elle n’a que 12 ans, va rentrer au collège et souhaite être une jeune fille normale, comme tout le monde.

La relation père-fille

Le film Felicita diffusé à l'institut français du Caire parle de la relation père-fille

La relation père-fille est double dans ce film. Il y a la relation entre Tim et Tommy, les personnages de Felicità, mais il y a également la relation entre le réalisateur et Rita Merle, sa fille, qui incarne Tommy dans le film.

Bruno Merle avait déjà travaillé sur la relation père-fille avec son film Le Prince oublié. Il confie qu’en rentrant le soir, il aimait raconter à sa fille ses nouvelles idées pour l’écriture du script. Il lui est alors parut évident que pour son prochain film traitant de la relation père-fille, Rita serait de la partie.

Il a donc écrit le scénario pour elle, en pensant à elle. Mais la jeune fille n’a appris qu’elle avait le rôle que 3 semaines avant le tournage.

Felicità, diffusé à l'institut français du Caire, parle de la relation père-fille

Felicità, « c’est les montagnes russes émotionnelles, c’est la vie ! »

Felicità, diffusé à l'institut français du Caire, parle de la vie, des émotions

Bruno Merle n’a qu’une seule règle dans le cinéma : celle de surprendre ! « Et c’est ce que j’ai essayé de faire dans Felicità. En mettant des moments sombres et joyeux dans un même film, c’est un peu les montagnes russes émotionnelles, c’est la vie, quoi ! » confie-t-il.

Il joue également avec le silence, qui est rare au cinéma. Il explique que « lorsque l’on confectionne un film, on a souvent une interdiction de silence. Les spectateurs pourraient prendre cela comme un problème technique et la tension se ressent dans la salle ». Mais Bruno Merle a tout de même voulu retranscrire ce silence qui caractérise le jardin secret de la jeune fille. Tommy porte à longueur de journée son casque qui la coupe du monde. C’est son espèce à elle, là où ses parents et leur folie ne peuvent venir. Ce silence, c’est le refuge de Tommy. « Mon premier film était très bruyant, là je voulais emmener mon film dans un cadre plus délicat. »

Felicità, film diffusé à l'institut français du Caire, met en avant le silence

 

ingrid buffard

Ingrid Buffard

Passionnée par l'histoire, l'histoire de l'art et la musique, Ingrid Buffard vous partage ici ses découvertes sur la vie au Caire.
0 Commentaire (s)Réagir