Lundi 24 septembre 2018
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRETORIA – Un établissement scolaire de qualité et à taille humaine

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 19/01/2017 à 05:32 | Mis à jour le 19/01/2017 à 08:50

Relocalisé vers le centre-ville en 2013 pour se rapprocher du quartier des ambassades, le campus de Pretoria du Lycée Jules Verne a depuis plus que doublé ses effectifs et accueille maintenant au sein de son établissement près de 150 élèves. Sa Directrice, Sophie Werth, en poste depuis un an après plusieurs séjours à l'étranger, parle de l'école à l'ambiance familiale qui l'a tout de suite séduite.


Après avoir enseigné trois ans à Abu-Dhabi puis assuré la direction d'une école française à Madagascar pendant trois ans, Sophie Werth s'est lancé le défi de booster le campus de Pretoria qu'elle a intégré en septembre 2015. Elle le décrit comme une petite école à taille humaine qui offre un environnement de qualité et où tous les enfants se connaissent, comme une grande famille.


Avec son équipe, la Directrice de l'école s'est attelée à renforcer la pédagogie et le fonctionnement du bilinguisme dès sa prise de fonction. Cette année est placée sous le signe de l'ouverture et de l'expansion : des portes ouvertes sont d'ailleurs organisées en février avec pour objectif d'augmenter les effectifs et de capter un public varié.

Elle explique : « Les classes de maternelle restent encore peu remplies par rapport aux autres niveaux et ce à cause de la concurrence des crèches avoisinantes comme Montessori. L'école propose pourtant un programme pédagogique complet centré sur le jeu et le bilinguisme ». La Directrice ajoute : « On apprend les bases par le jeu, c'est un travail préparatoire important. De plus, s'ils sont scolarisés tôt dans un système bilingue, les enfants auront plus de facilité au CP notamment pour l'apprentissage de la lecture. Les élèves non francophones qui intègrent l'école directement en CP peuvent rencontrer davantage de difficultés que leurs pairs qui ont suivi le cursus scolaire de maternelle que nous proposons».


De plus, 20% des effectifs changent chaque année. La directrice précise : « Nombreux sont les enfants de diplomates ou expatriés qui rejoignent ou quittent l'école en cours d'année. Ils restent en moyenne quatre à cinq ans ». La multi-culturalité est présente au sein des classes avec 35 nationalités dont 36% d'élèves français, 14% d'élèves sud-africains et 50% d'élèves d'autres nationalités. Pour les francophones et notamment les expatriés, il est pertinent d'être dans un système qui puisse assurer suivi et continuité grâce au réseau de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE). En ce qui concerne les Sud-Africains, ils sont de plus en plus attirés par l'apprentissage d'une nouvelle langue ainsi que par l'ouverture sur l'Europe et sur le monde. C'est un public que l'école souhaite capter, et plus particulièrement ceux qui habitent dans le quartier ou à proximité.

Le système du bilinguisme adopté par le lycée Jules Verne sur une base de 70% de français et 30% d'anglais est adapté autant pour les francophones que pour les non-francophones : un dispositif d'ajustement a été mis en place pour aider chaque élève avec un accompagnement durant la semaine scolaire. Sophie Werth déclare : « Très jeune les enfants acquièrent plusieurs langues de façon pérenne. Le langage est enseigné par le jeu et par l'action en maternelle pour pouvoir bien apprendre dans les classes supérieures ». Un plus, l'établissement permet de passer deux certifications en langue : DELF/DALF et Cambridge, ce qui donne aux élèves l'obtention de certifications internationales et aux étudiants français l'opportunité d'étudier à l'étranger en Erasmus.


Enfin, la 6e expérimentale est la dernière nouveauté depuis la rentrée scolaire 2016-2017. Cette initiative fait suite à une forte demande des parents d'ouvrir une classe de 6e. Le système est simple : les élèves passent deux jours par semaine au Lycée français Jules Verne à Johannesburg, et trois jours à Pretoria. Le campus de Pretoria fait partie intégrante du Lycée Jules Verne de Johannesburg et bénéficie des outils dont dispose cette grosse structure de plus de 1 000 élèves et « ça c'est une chance ! », s'exclame Sophie Werth. Elle ajoute cependant que les infrastructures du lycée à Johannesburg sont davantage adaptées à la scolarisation des élèves de collège : « Nous n'avons ni les infrastructures sportives, ni les labos de sciences adaptés au niveau des 6e, de plus il est très difficile de recruter des professeurs pour quelques heures par semaine seulement dans une classe de 6ème ». Le dispositif sera évalué en début d'année 2017 avec les enseignants, les parents et les élèves concernés.

Ne manquez pas les portes ouvertes pour découvrir l'établissement et ses projets.

Rendez-vous : les portes ouvertes
Présentation de l'école, fonctionnement, réseau mondial de l'AEFE avec 150 000 enfants scolarisés à travers le monde, questions-réponses, puis visite de l'école et des classes, suivi d'un café. 
Mercredi 15 février à partir de 8h
Adresse : 816 ? 818 George Avenue, Corner George & Eastwood, Eastwood ? Arcadia, Pretoria
Tel: 012 342 6117
Email
Site internet 

Photos : Campus de Pretoria du Lycée Jules Verne

(www.lepetitjournal.com/johannesbourg) Jeudi 19 janvier 2017

Restez connecté !

Ecrivez-nous lpj.joburg@gmail.com
Aimez notre page Facebook
Abonnez-vous à notre page Twitter
Recevez notre newsletter
Consultez notre site internet 

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Beyrouth Appercu
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Amal Lakrafi lance la 1ère "élection de députés juniors"

Amal Lakrafi, députée de la 10ème circonscription des Français établis hors de France, lance le concours ‘’Election de députés juniors’’ destiné aux jeunes Français de 13 à 17 ans.

Sur le même sujet