Mardi 13 novembre 2018
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Artemisia annua, si une plante pouvait sauver l'Afrique de la malaria?

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 18/02/2018 à 10:00 | Mis à jour le 18/02/2018 à 10:00
artemisia annua, afrique, continent, malaria, solution, sauver, paludisme

On le sait, la malaria est un véritable fléau qui décime et affaiblit le continent africain. Sur l'année 2016, l'OMS estimait le nombre de cas de paludisme à 216 millions, dont 445.000 de cas mortels, principalement en Afrique. Et pourtant, un espoir existe... Une plante ancestrale, l'Artemisia annua, pourrait être une solution idéale. Mais avant qu'elle ne soit reconnue et utilisée à grande échelle, le chemin est encore long et semé d'embûches. 

 

Pourtant, sur le terrain, des associations se battent pour intégrer l'Artemisia annua dans des projets à grande échelle et font réellement changer le cours de la vie de milliers de personnes. Des écoles, des villages, des prisons cultivent cette plante miraculeuse et voient leur taux de malaria chuter drastiquement.

 

La malaria tue un enfant toutes les 2 minutes... Alors, pourquoi n'y a-t'il pas encore d'Artemisia annua partout en Afrique ? Petit bilan de cette problématique aux enjeux cruciaux... 

 

Qu'est que l'Artemisia annua ?

 

artemisia annua, afrique, continent, malaria, solution, sauver, paludisme

 

C’est une plante utilisée depuis 2000 ans par les Chinois pour guérir la malaria.  En plus de son effet préventif et curatif, elle agit également comme répulsif contre les moustiques.

Elle se prend sous forme d’infusion ou sous forme de poudre (éventuellement en gélules).

 

On observe que l’Artemisia annua agit comme une vraie polythérapie. C’est en effet la combinaison de ses 20 composants qui la rendrait plus efficace contre la malaria que les médicaments classiques et qui fait qu’il n’y a pas de résistances : il y a trop de composants différents pour que le parasite ne développe des résistances.

 

D'autres espèces d'Artemisia existent, comme l'Artemisia afra, et sont peut-être aussi efficaces mais elles ne bénéficient pas du même recul concernant leur usage et leur efficacité.

 

Preuve de l'efficacité de l'Artemisia annua :

 

La plus grande preuve de l’efficacité de la plante comme prévention et comme traitement de la malaria est son utilisation par les Chinois depuis plus de 2000 ans !  Des études ont commencé sur le sujet depuis plusieurs années (un document reprenant les références scientifiques est téléchargeable sur  ).  Elles mettent en évidence qu’il n’y a pas d’effets secondaires, qu’il n’y a pas de résistance, qu’elle est adéquate pour les femmes enceintes et les jeunes enfants, que c’est toute la plante qu’il faut consommer car les différents composants jouent un rôle complémentaire.  Les études montrent aussi que la plante s’adapte aux différentes conditions géo-climatiques.

 

Parmi les nombreuses études déjà parues, une étude de Dr Pamela Weathers publiée dans une revue scientifique présente le cas de 18 patients en crise de malaria sévère apparemment résistants aux médicaments officiels et guéris en 5 jours en prenant la plante sous forme de feuilles séchées.

 

L'Artemisia annua a également bien d'autres vertus. Les études prouvent qu'elle serait également très efficace contre plusieurs maladies infectieuses tropicales ainsi que contre le traitement des parasites intestinaux. 
 

 

Lire la suite de l'article sur le blog Poesy by Sophie

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir