Mardi 18 juin 2019
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GROSSESSE – Naissance naturelle en Afrique du Sud

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 29/11/2016 à 23:00 | Mis à jour le 30/11/2016 à 08:11

Dans un pays où le taux de césarienne frôle 70% dans les hôpitaux privés, il existe cependant des alternatives. Marie*, une jeune maman française, a accouché il y a 8 mois à Johannesburg et partage avec nous son expérience en termes de suivi de grossesse, d'accouchement, et des premières semaines avec bébé en Afrique du Sud.


Quels choix médicaux se sont présentés à vous quand vous êtes tombée enceinte en Afrique du Sud ?
Naturellement, je me suis tournée vers ma gynécologue que je consultais depuis 5 ans. Cependant, à chaque rendez-vous, elle mentionnait la possibilité d'une césarienne. Du coup, par crainte de voir mon choix d'un accouchement naturel non respecté j'ai changé de suivi. J'ai opté pour une sage-femme et une naissance à la clinique Genesis, située à Saxonwold.

Vous avez opté pour une approche naturelle, quel a été le suivi pendant votre grossesse ?
En Afrique du Sud, il y a une échographie à chaque rendez-vous avec la gynécologue. En changeant de système, j'ai été suivie par une sage-femme et les rendez-vous avec une gynécologue (pro-naturel) étaient uniquement pour certaines étapes de croissance (12, 21 et 36 semaines).

Avez-vous continué à pratiquer des activités sportives ou commencé des activités liées à la grossesse ?
Non pas du tout. J'ai testé un cours de « preggy belly » mais c'était trop intense à mon goût. J'ai travaillé jusqu'à deux semaines avant l'accouchement. Mon travail est peu compatible avec des activités sportives du fait des horaires et de la situation géographique. Avec la fatigue liée à la grossesse, j'étais encore moins motivée à faire des efforts !

Parlez-nous de l'hôpital où vous avez accouché.
La clinique Genesis est spécialisée en accouchement naturel avec une unité de chirurgie pour les césariennes d'urgence. C'est aussi une clinique où l'équipement hospitalier est limité pour se sentir « à la maison ». Les chambres ont également accès à un petit jardin. Le conjoint et le bébé peuvent aussi dormir dans la chambre. Je recommande vivement cette clinique pour les femmes souhaitant un accouchement naturel.

Quelle expérience en gardez-vous ?
C'est un choix que je ne regrette pas, cependant je trouve qu'il est difficile de trouver un juste milieu en Afrique du Sud. J'ai trouvé qu'à Genesis, on tombait dans l'extrême du naturel notamment quant à l'accès à l'épidural - qui est plus facile en France - ou bien l'allaitement. Etant loin de ma famille, je n'ai pas eu de soutien régulier après l'accouchement de ce côté-là.

Quelles sont les différences que vous avez pu remarquer avec la France ?
J'ai été surprise par le concept de la « baby shower » organisée pour la jeune maman avant la naissance. C'est assez étrange puisqu'en France ça ne se fait pas mais j'avoue que c'est assez utile. Etant mère pour la première fois, j'ai reçu de nombreux cadeaux dont je n'avais pas idée et j'ai pu échanger avec d'autres mamans. C'est une bonne préparation à l'arrivée de bébé !

Les démarches pour déclarer son bébé ont-elles été simples ?
Sur place, la clinique a énormément facilité les démarches. J'ai uniquement eu à remplir un formulaire, ce qui a rendu les procédures très simples. Je suis repassée à la clinique 10 jours plus tard pour récupérer l'acte de naissance.

Comment se passe la vie de jeune maman actuellement ?
Je dois avouer que j'ai commencer à revivre à partir du moment où mon bébé a commencé à faire ses nuits ! Il y a aussi eu un ajustement par rapport à la reprise du travail, j'ai recommencé quand mon bébé avait 4 mois et demi. Je le voyais peu puisqu'il dormait déjà le soir quand je rentrais. Ce qui est un peu compliqué ici par rapport à la France, c'est qu'on ne peut pas faire de balades impromptues dans les rues. Nous avons choisi de prendre une nounou pour s'occuper de notre fils plutôt que de le mettre à la crèche. Et ça c'est vraiment confortable.

Recommandez-vous des activités à faire avec bébé ?
En ce qui nous concerne, nous emmenons notre bébé partout avec nous ! Du coup, il est flexible et il voit du monde les weekends car il passe la semaine à la maison. J'aimerai commencer les cours de « bébé nageur » en janvier.

Des magasins coups de c?ur pour faire ses achats pour la pouponnière ?
Je suis allée au traditionnel Baby City car il y a de tout et c'est abordable. En parcourant les rayons, j'y ai trouvé des articles auxquels je n'avais pas pensé ! Il y a aussi des magasins spécialisés à Sandton comme Mamas & Papas et il existe aussi des sites Internet comme www.babygroup.co.za où j'ai commandé des articles que je n'ai pas trouvé à Baby City.

Si le sujet vous intéresse 
Consultez l'article « Une affaire de femmes? Des modes de délivrance dans les maternités sud-africaines? » sur le blog Ngisafunda.

www.lepetitjournal.com/johannesbourg Mercredi 30 novembre 2016

* le prénom de la personne interviewée a été modifié.

Restez connecté !

Ecrivez-nous lpj.joburg@gmail.com
Aimez notre page Facebook
Abonnez-vous à notre page Twitter
Recevez notre newsletter
Consultez notre site internet 

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Vivre à Johannesburg

VIDEO

Quelles régions du monde recrutent encore des Français ?

Nous avons interrogé des experts de la mobilité internationale et représentants des régions du monde en recherche de main d’œuvre étrangère, lors de la dernière édition du Forum Expat. 

Expat Mag

HISTOIRE

Les premiers pas sur la Lune: le récit de l'AFP le 21 juillet 1969

Il est 22H56 au centre spatial de la Nasa de Houston ce dimanche 20 juillet 1969 quand Neil Armstrong pose le pied sur la Lune. Pour couvrir l'événement, l'AFP a dépêché sur place plusieurs envoyés sp

Sur le même sujet