Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COMPRENDRE LA CHINE - Tout savoir sur le jeu de Mah-Jong

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 07/05/2019 à 21:30 | Mis à jour le 08/05/2019 à 22:06
Photo : une partie de Mah-Jong
mahjong_table-chine

Le Mahjong ou Mah-jong est un jeu de réflexion et de tactique d’origine chinoise. Il se joue à l’aide de pièces appelées tuiles sur lesquelles sont gravés des idéogrammes et des symboles. Son fonctionnement rappelle fortement celui d’un jeu de cartes de type poker.

Comme pour de nombreux jeux, la naissance du mahjong reste flou. Le jeu proviendrait vraisemblablement d’un jeu de cartes ancien qui aurait progressivement muté en un jeu de tuiles tel que nous le connaissons aujourd’hui.

 

4 principales origines théoriques du Mahjong

- Selon les chercheurs chinois, il existe des preuves donnant tout lieu de penser que le jeu serait originaire des provinces de Jiangsu, Anhui et Zhejiang aux abords de Shanghai. Ceci pour la simple raison qu’aucune trace du jeu n’a pu être trouvé dans d’autres régions de Chine avant 1900.

- Une théorie expose qu’un fameux sculpteur d’ivoire de Ningpo dans la région de Zhejiang serait à l’origine du Mah-jong. Les cartes à jouer de l’époque auraient ainsi été revues par ce dernier sous forme de tablettes en ivoire.

- Une autre théorie accorde la création du Mahjong à deux frères de Ningpo qui auraient transposé un jeu de cartes utilisé pour le jeu de "Matiao" dans une version en ivoire et en bambou aux alentours de 1870-1880. Un magistrat enthousiaste de la Province de Zhejiang aurait impulsé le développement du jeu en faisant sa promotion dans toute la région. Les similitudes entre le Mah-jong et le Ma-tiao laissent penser que le Ma-tiao serait l’ancêtre du Mah-jong.

- Enfin, Il a été souligné le fait que le terme chinois “Pai” signifie simplement “jouer un rectangle” sans préciser la nature de l’objet, ce même mot étant indifféremment utilisé pour les cartes ou les tuiles. Certaines preuves démontrent que les jeux “Pai” étaient indifféremment joués sous forme de cartes papiers ou de tuiles à base de différents matériaux. Le mahjong serait ainsi une simple évolution de jeu(x) à base de cartes ou de tuiles.

 

Une diffusion dans toute l'Asie

Ce que nous savons avec plus de certitudes, c’est qu’après 1920 le jeu s’est rapidement répandu dans les différentes régions de Chine devenant peu à peu le jeu populaire qu’il est aujourd’hui. Les Chinois ont complété le jeu par des règles, des codes et des rituels. Ces règles et rituels apparaissent par exemple en début de partie avec la construction méthodique des murs, la division, et la distribution des tuiles, et varient souvent d’une région à une autre.

Tout ces codes et rituels peuvent parfois sembler un tantinet obscurs ou inutiles pour les néophytes. Il s’agit cependant d’éviter un acte malveillant. Ainsi, il est important de comprendre que le Mahjong est à la base un jeu d’argent ou les paris animent les parties. Il était donc essentiel d’éviter la tricherie.

Ce sont ces améliorations qui ont progressivement (1910-1920) fait du mahjong un jeu de réflexion intéressant et particulièrement élégant.

C’est aux environs de 1920 que la diffusion du mahjong commence. Au Japon, le jeu devient également populaire après 1920, et après simplification des règles, le jeu va connaitre un tournant pour devenir une variantes appelée “Riichi”, plus complexe et subtile que la version chinoise traditionnelle. En Occident, et en particulier aux Etats-Unis, les règles ont également été adaptées et certaines tuiles ont été ajoutées (tuiles "joker").

En 1998 le gouvernement chinois crée la Fédération Chinoise de Mahjong et en fait un sport national avec des règles officielles. Ces règles chinoises ont été reprise pour devenir les règles officielles internationales.

 

Le Mahjong, une histoire de nom

C’est en 1920 qu’un dénommé Joseph Park Babcock introduit officiellement le Mahjong sur le sol Américain. Le mahjong était alors connu sous différents noms tel que "chung fa", "que ma que" ou encore "mah que", ce dernier étant le nom le plus commun. Joseph Park Babcock, désireux d’apposer sa marque sur le jeu l’appellera "le Mah-jongg" avec un double “G”.

"Mah" signifie "moineau". Un nom qui avait été attribué à ce jeu en raison du son particulier produit par les tuiles lorsqu’elles sont mélangées en début de partie. Des cliquetis comme des piaillements de centaines de moineaux affamés.

Une fois le Mah-jong devenu populaire, d’autres entreprises ont commencé à introduire leur marque, leur matériel et leurs livres dédiés au jeu. Le mahjong connaîtra donc des noms divers et variés avant d’être appelé de façon générique Mah-jong en laissant au passage un “G” aux oubliettes.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles.