Ces sensations oubliées que l'on redécouvre lorsque l'on rentre en France en hiver

Par Odyl Devaux-Zeller | Publié le 14/02/2022 à 21:30 | Mis à jour le 15/02/2022 à 11:30
neige hiver station

Ça ne vous est jamais arrivé quand vous rentrez en France de vous dire : « Ah mais oui, j’avais oublié comme c’est bon ! » Ces minuscules détails oubliés auxquels on ne faisait plus attention quand on habitait en France mais qui resurgissent avec une pointe de mélancolie quand on redécouvre la France à Noël.

 

La première chose qui vous surprend, c’est cette nuit qui vous tombe dessus vers les 4 heures de l’après-midi. Cette nuit qui s’étire tard dans le matin et qui met un temps fou à laisser la place au jour. Habituellement, c’est l’inverse qui se produit quand on rentre en été : ces soirées qui n’en finissent pas, le jour ne voulant tout simplement pas aller se coucher, et la nuit qui se fait toute petite.  Alors qu’à Jakarta, que ce soit le matin ou le soir, que ce soit la nuit ou le jour, chacun rejoint ses pénates en un « temps record » et à peu près toujours au même moment.

 

Et puis ces délicieuses odeurs de croissants qui vous enrobent dans la rue et vous mettent l’eau à la bouche, ces odeurs de marrons chauds des petits marchands ambulants, cette odeur de cigarette qui vous prend au nez dans cet air glacial du petit matin au détour d’une rue ou bien encore cette odeur de feu de bois... C’est sûr, le froid exalte les odeurs !

sensation retrouvees ciel bleu

Quand vous ouvrez les volets, car oui, ça aussi c’est un plaisir que d’ouvrir ses volets !! respirer à plein poumon ce délicieux air qui vient vous rafraichir la gorge avant de le sentir descendre dans les poumons : un pur régal !! Au petit matin, une surprise vous attend : une pellicule de givre s’est déposée sur l’herbe lui donnant un aspect velouté.

Ou bien regarder ces arbres qui perdent leurs dernières feuilles, révélant ainsi leur squelette noirci. Admirer le spectacle de la fumée qui sort des cheminées tels des soldats au garde-à-vous qui se penchent au gré du vent.

brume sensations retrouvees

Tout dépend de la région où vous serez en France, mais ça peut aussi être un brouillard qui reste des jours à roder dans un camaïeu de gris. Mais peu importe, vous savez que dès votre retour à Jakarta, les couleurs reprendront le dessus !

 

À Noël, les villes se parent de leurs plus beaux habits de lumière. Ça clignote dans tous les sens. Les vitrines des magasins sont sur leur trente et un, c’est bien simple on ne sait plus où regarder ! Sans parler de cette délicieuse odeur de sapin de Noël qui se disperse aux abords des fleuristes.

 

L’amabilité des français quand vous demandez à un employé du guichet de la gare à quelle heure est le prochain train pour Grasse et qu’on vous répond : « je ne sais pas, aller voir sur TER.SNCF » ... Vous ne rêvez pas : au guichet de la gare !!! On est loin du merveilleux sourire des indonésiens.

 

Quand on se balade en ville, on a les yeux dans un état d’émerveillement ! Déambuler au hasard des rues, la tête en l’air, admirer ce ciel bleu azur, ces immeubles tout refait, ces petites boutiques qui font du bien à la tête et aux papilles, jusqu’à en avoir l’eau à la bouche !

sensation retrouvees

Qui ne s’est pas léché les babines en passant devant les menus écrits sur les ardoises des petites gargotes où on veut tout essayer tellement ça nous fait rêver ! Même en plein hiver, les marchés regorgent de trésors. Des fruits, des légumes qui vous nourrissent la tête rien qu’à les regarder. Les plateaux de fromages ne sont pas en reste. Quant aux rayons yaourts des supermarchés, ils s’étalent à n’en plus finir ! Un caddy n’y suffit pas !

halles marche

Un des plaisirs les plus simples est sans aucun doute de boire à même le robinet ,cette eau glaciale ! Ou bien de dormir bien au chaud sous une couette, la truffe au frais. Mais la petite appréhension, quand il faut aller s’assoir en pleine nuit sur la cuvette des toilettes glacée, on s’en passerait bien !

 

Le bonheur des nuits sans bruit, car oui, la nuit, la ville dort en France. Ou bien entendre le bruit des pas sur le trottoir dans une petite rue ou tard dans la soirée. Écouter un son d’accordéon qui se perd dans le lointain. Entendre les cloches des églises qui égrènent les heures ou la sirène des pompiers qui fait ses essais chaque premier mercredi du mois et qui vous fait faire des bonds phénoménaux !

 

Remettre les pieds dans les chaussures, cette sensation d’engoncement ou découvrir avec horreur que son pied ne rentre plus dans aucune de ses paires ! Le plaisir de ressortir ses bottes et ses manteaux ! Faire l’oignon : s’habiller pour sortir, mais se dévêtir dès qu’on rentre.

sensation retrouvees neige

Et puis se faire des balades dans la neige, tout en ayant la goutte au nez et s’amuser de la buée qui nous sort par la bouche et les narines ! Sans oublier de sentir cette neige, car oui, la neige a elle aussi une odeur et écouter ces bruits assourdis par cette merveilleuse étendue blanche !

 

Et puis, ...

Alors la prochaine fois que vous rentrerez en France en hiver, soyez dans le moment ... fermez les yeux ... sentez .... écoutez ... appréciez !

 

Sur le même sujet
odyl Devaux Zeller

Odyl Devaux-Zeller

Après avoir vécu aux Philippines au Vietnam et désormais en Indonésie, je prends plaisir à découvrir ce pays aux milles facettes et à partager mes découvertes avec les lecteurs du Lepetitjournal.com Jakarta
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale