Mercredi 19 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Sulawesi après le tsunami, le bilan s’alourdit à 834 morts

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 30/09/2018 à 23:00 | Mis à jour le 01/10/2018 à 09:52
Tsunami indonesie bilan 834 morts

Le bilan du séisme et du tsunami de Palu et Donggola dans le centre de la Sulawesi s’est encore alourdi. Selon le porte parole de l’agence nationale de gestion des catastrophes naturelles, Sutopo Purwo Nugroho, « à 13h le bilan se porte à 834 morts, de nombreuses victimes sont encore piégées sous les décombres ». Il a également précisé que 70 étrangers se trouvaient à Palu, ses services cherchent à localiser 3 ressortissants français, un Malaisien et un Sud-Coréen.

La région de Donggola 227.00 habitants et la ville de Palu 336.000 habitants ont été frappées par un séisme d’une magnitude de 7,5. Le séisme a été suivi de plusieurs répliques de magnitude comprise entre 3,2 et 6.  Peu après 17h, une alerte tsunami a été émise et levée 30 mn après.

Comme le montrent des vidéos qui circulent sur internet, des vagues atteignant 6 mètres de haut se sont abattues sur les côtes de Palu. Les communications ayant été coupées, une grande confusion s’en est suivie.

Bilan humain 

Aujourd’hui, des images circulent montrant des corps recouverts de bâches au bord de la plage. De nombreuses victimes préparaient un festival sur la plage de Talise à Palu lorsque les vagues ont déferlé. Le bilan pourrait s’alourdir car un centre commercial et trois hôtels se sont effondrés selon le porte-parole Sutopo Purwo Nugroho. Les accès à la ville de Donggola n’ont pas encore pu être dégagés, ce qui fait craindre le pire. 

Le pont reliant la ville de Palu à la côte a cédé, de nombreux glissements de terrain bloquent les routes ainsi que des arbres et branches. La ville est en partie détruite. Les hôpitaux sont débordés. On compte plus de 600 blessés graves. Faute de place, certains sont soignés en extérieur. Autre préoccupation, les murs de la prison de Palu se sont effondrés et plus de la moitié des détenus se sont évadés. 17.000 personnes ont déjà quitté la ville.

Les habitants sont confrontés à une pénurie de nourriture, carburant et eau potable.

L’aéroport Mutiara  Sis Al Jufir a ré-ouvert afin que les avions Hercule de l’armée  acheminent militaires, matériel de premier secours, vivres et des équipes de secours.

Le président indonésien Joko Widodo s’est rendu sur place ce dimanche pour observer le déploiement des secours et soutenir la population.

L’Indonésie, située sur le cercle de feu, convergence de trois plaques tectoniques, a été touchée par plusieurs tremblements de terre depuis cet été. En août, l’île de Lombok subissait plusieurs secousses importantes qui avaient fait plus de 5.000 morts, 1.500 blessés et détruit de nombreux villages au nord de l’île.

Le 26 décembre 2004, un tremblement de terre de magnitude 9,1 suivi de nombreuses répliques, avait provoqué un tsunami dévastateur sur l’île de Sumatra, dans la région de Aceh faisant 160.000 morts.

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir