Mardi 24 septembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mon assurance-santé via le travail est-elle suffisante?

Par Publi-reportage Hong Kong | Publié le 05/05/2019 à 13:25 | Mis à jour le 03/06/2019 à 10:50
Photo : La plupart des familles croient à tort que leur employeur couvre les mêmes risques qu’en France
assurance-santé hong kong

Beaucoup d'expatriés français à Hong Kong pensent à tort bénéficier de la même couverture qu'en France par leur entreprise. C'est une erreur qui peut coûter très cher. Mieux vaut donc se renseigner pour éviter de mauvaises surprises.

Interview de Julien et Amélie, co-fondateurs d'AD MediLink*

 

Vous conseillez entre autres les Français à Hong Kong dans le domaine de la santé. Quelles sont les difficultés rencontrées par les personnes venant vous voir?

Beaucoup de Français nous demandent de l’information sur le système de santé et leurs options à Hong Kong. Pour ceux couverts par leur employeur, on constate qu’ils connaissent mal leur niveau de garanties, et que celles-ci sont souvent insuffisantes. La plupart des familles croient que leur employeur couvre les mêmes risques qu’en France, or c’est inexact dans 90% des cas. C’est quand le besoin de prise en charge est là qu’on s’en aperçoit et il est trop tard.

 

Avez-vous des exemples concrets?

Le cas le plus fréquent concerne les grossesses dans le secteur privé. Le prix moyen d’un accouchement dans un hôpital privé à Hong Kong est de HK$100,000 par voie basse et HK$250,000 par césarienne. En cas de complications, ça peut aller jusqu'à HK$350,000! Or beaucoup d’assureurs offrent des sous-limites basses, autour de HK$20,000. Pour être clair, vous paierez alors l’essentiel de la facture. Il faut donc vraiment se renseigner car ces cas sont très fréquents.

 

assurance-santé employeur hong kong risques et solutions
Le coût d'un accouchement à Hong Kong n'est pas toujours couvert entièrement par les assurances

 

Que faut-il faire dans ce cas?

Il vaut mieux prendre une assurance supplémentaire personnelle. C’est avantageux financièrement et rassurant en cas d’imprévus. Cela permet d’optimiser sa couverture employeur. On ne sait jamais comment se passera un accouchement et s’il y aura des complications.

 

Quels sont vos conseils pour savoir si une assurance employeur est suffisante?

Il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte. Voilà quelques pistes. Vérifier ses sous-limites est essentiel: elles sont souvent très basses pour diriger les gens vers le secteur public qui coûte moins cher à l’assureur. Si vous souhaitez aller dans le privé, soyez vigilants et étudiez toutes vos sous-limites! Renseignez-vous sur le réseau de docteurs et d’établissements de votre assurance santé. Il peut être limité ou ne pas du tout convenir à vos attentes. Hong Kong a le système de santé privé le 2ème plus cher au monde après les Etats-Unis. Une couverture supplémentaire vous donne davantage d’options.

Il y a aussi la question du paiement! Toutes les assurances locales ne proposent pas l'avance des frais en cas d’hospitalisation. Ces derniers mois, deux de nos clients ont été hospitalisés dans des hôpitaux privés de Hong Kong pour des opérations urgentes. La facture pour chacun était de plus de HK$500,000. Leurs assurances santé ont directement payé tous les frais aux hôpitaux. Enfin, la couverture via son employeur ne couvre pas systématiquement votre famille! Il faut regarder tout ça avec attention.

 

assurance-santé employeur hong kong risques et solutions
L'avance des frais d'hospitalisation n'est pas forcément prise en charge

 

Quels sont les types de soins qui méritent d’être couverts ?

Compte tenu du coût très élevé des chirurgies et traitements pour le cancer à Hong Kong (par exemple entre HK$700,000 et 1 million en cas de chimiothérapie pour un cancer du sein) il est crucial d’avoir au minimum une assurance hospitalisation dite "inpatient". C’est la base, et le minimum à avoir. Après, il y la médecine courante qui est particulièrement utile en cas de conditions chroniques et de prise régulière de médicaments. En plus de la maternité, les soins dentaires et optiques font souvent l’objet d’un traitement à part. Si vous souhaitez avoir un enfant ou si vous portez des lunettes, vérifiez si c’est pris en charge.

 

Que se passe-t-il si on perd ou quitte son emploi?

Votre assurance santé s’arrête avec le contrat de travail. Mais si vous avez souscrit une assurance personnelle, elle continuera à vous couvrir à part entière et vous pouvez la renouveler à vie. Ça doit être vu comme votre filet de sécurité santé. Si vous n’êtes couvert que via votre emploi et si vous avez eu des blessures ou maladies, ce seront des conditions préexistantes pour un futur assureur. Il pourra les exclure ou demander une majoration. Un de nos clients avait quitté son emploi et n’avait pas d’assurance individuelle. Il a dû payer de sa poche plus de HK$200,000 pour une chirurgie urgente suite à une fracture. Le seul bon conseil est de bien s’informer. La santé est ce qu’on a de plus précieux!

 

*AD Medilink est spécialiste de l’assurance santé à Hong Kong. AD MediLink (www.admedilink.hk) accompagne particuliers et entreprises dans leur recherche de couvertures médicales locales et internationales.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail