Dimanche 18 février 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

HOMOSEXUALITE - La pratique des "thérapies de conversion" condamnée en Chine

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 06/07/2017 à 07:19 | Mis à jour le 06/07/2017 à 10:31

Un homme homosexuel de 38 ans a poursuivi en justice un hôpital psychiatrique, après avoir été forcé à suivre un traitement « de conversion ». Situé en Chine centrale, dans la province de Henan, l'hôpital a été condamné à faire des excuses publiques et à verser à l'homme la somme de 5.000 yuan (650 euros).

L'homme avait été interné pendant 19 jours en 2015, à la demande de sa femme et de ses proches, après qu'il ait demandé un divorce. Pendant son séjour à l'hôpital, il avait été forcé à prendre des médicaments et à recevoir des injections supposés guérir ses « troubles de l'anxiété ». 

Cette victoire est considérée comme la première par les mouvements LGBT en Chine, qui émergent difficilement, malgré le fait que la Chine a retiré il y a maintenant plus de quinze ans l'homosexualité de sa liste de « maladies mentales ». Si les personnes ayant des objections religieuses, ainsi que les violences homophobes sont rares en Chine, la société conservatrice fait que la plupart des homosexuels sont encore obligés de se cacher. 

« Le fait de gagner cette affaire va garantir à toutes les personnes homosexuelles, qu'elles peuvent faire valoir leurs droits devant la justice », s'est réjoui Huang Rui, l'avocat de l'homme de 38 ans.

 

Antoine Vergnaud (www.lepetitjournal.com/hong-kong) - jeudi 6 juillet 2017

0 CommentairesRéagir