Mercredi 23 octobre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Salaire minimum - Hong Kong s'apprête à augmenter le "Smic" de 8,7%

Par Marc Schildt | Publié le 10/01/2019 à 16:00 | Mis à jour le 10/01/2019 à 16:35
salaire minimum hong kong

Les travailleurs les moins bien payés devraient voir leur salaire augmenter de plus de 8% à compter du 1er mai 2019. 

La décision aurait été prise mardi 8 janvier par le conseil exécutif comme le rapporte une source anonyme au South China Morning Post.

Cette revalorisation portera le minimum horaire à 37,50 HK$ (soit 4,15 euros). Il est aujourd'hui de 34,50 HK$. 

Depuis son entrée en vigueur en 2011, le salaire minimum est révisé tous les deux ans sur recommandation d'un comité composé de syndicats, chefs d'entreprise et d'universitaires. Il est passé de 28 HK$, montant négocié lors de son intronisation, à 34,50 HK$ le 1er mai 2017, date de la dernière augmentation.

Le salaire minimum s'applique à la frange la plus pauvre des travailleurs à Hong Kong. Elle concernerait environ 150,000 travailleurs sur une population active de 4 millions Les bénéficiaires se retrouvent majoritairement à des postes non qualifiés tels que plongeur dans la restauration, gardien d'immeuble, sécurité…

Bien qu'il s'agisse de la plus grosse augmentation depuis l'origine, certains syndicats soulignent qu'elle est toujours insuffisante. Ils se réfèrent au PIB de Hong Kong qui a progressé de 17% sur la période, ce qui devrait porter par équivalence, le minimum à 44HK$. Et une étude d'Oxfam Hong Kong et de la Chinese University, publiée en décembre 2018, juge que le minimum horaire devrait être de HK$54.70 pour assurer des conditions de vie basiques à Hong Kong.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Istanbul Appercu
CONFLIT

Micro-Trottoir : Que pensez-vous de l'intervention turque en Syrie ?

La Turquie va—t-elle reprendre son offensive dans le nord-est de la Syrie ? La réponse demeure à quelques heures de la fin du cessez-le-feu de cinq jours conclu jeudi entre le vice-président américain