Démantèlement d'un trafic de préservatifs recyclés à Binh Duong

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 24/09/2020 à 09:53 | Mis à jour le 24/09/2020 à 10:59
Photo : MST et grossesses non désirées figurent en tête des risques liés à ce type de pratiques.
vietnam préservatifs trafic

Samedi 19 septembre, les autorités vietnamiennes ont découvert un stock de 324 000 préservatifs usagés dans un appartement de la province de Binh Duong, dans le sud du pays. Recyclés illégalement dans des conditions sanitaires sommaires, ils étaient sur le point d'être lavés, séchés puis remoulés à l'aide d'un godemiché. Destinés à être vendus sur le marché local, les 360 kilos de préservatifs ne possédaient ni marque ni emballage lors de la perquisition.

Ce genre de pratiques mettant en péril la santé des habitants du Vietnam n'est pas un cas isolé. Selon un article de VnExpress, 120 000 faux préservatifs et lubrifiants portant le nom de grandes marques internationales avaient été perquisitionnés le 3 juillet 2019 dans une maison d'Hô Chi Minh-Ville.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale