Mercredi 2 décembre 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

SOCIETE – Les femmes d'affaires vietnamiennes de plus en plus reconnues

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 21/10/2014 à 22:46 | Mis à jour le 22/10/2014 à 02:18

 

Le Vietnam un modèle en matière de parité ? C'est en tout cas le point de vue de Hô Thi Kim Thoa. La vice-ministre de l'Industrie et du Commerce en est convaincue. Le dragon dispose de femmes d'affaires qui contribuent largement au développement socio-économique du pays.

Dans les champs. Sur les trottoirs. Dans les bureaux. Sur scène. Elles sont partout. A tel point qu'elles illustrent souvent les cartes postales. Loin de nous l'époque où le patriarche s'en aller chasser pendant que sa douce restait à la maison. Au Vietnam, les femmes ont le sens du travail. Elles sont assidues, et nombreuses à connaître le succès. A titre d'exemple, Pham Thi Thu Thuy, directrice de la compagnie commerciale de Phuoc Tiên, basée à Da Nang, possède pas moins de 15 usines de transformation des produits marins et emploi 2 500 ouvriers.

Un modèle de succès, enviable. Mais non sans sacrifices. En 25 ans d'activité, cette working girl ne cache pas les difficultés qu'elle a rencontré par le passé. Elle raconte au magazine en ligne "Parler Vietnam" à quel point il peut être compliqué de combiner vie de famille et professionnelle lorsqu'on est du sexe faible.

Travailleuses acharnées

 Le succès se mérite. Pour une femme, c'est une véritable conquête qui s'opère. Dang Thi Chuc Lan Chi, elle, dirige Vinh Thên, une société de production de bonbons à la noix de coco basée à Bên Tre. Elle insiste sur le fait que les femmes doivent travailler au moins deux fois plus que les hommes pour s'en sortir.

Heureusement pour elles, ce travail acharné commence à être reconnu de part et d'autre du pays. Le Conseil des femmes d'affaires du Vietnam estime en effet que ces dernières seraient à la tête de 100 000 sociétés, qui génèrent un très grand nombre d'emploi. Vu Thên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI) attribue ce succès à leur sens de l'autodidactisme, du dynamisme et de la créativité générale des femmes.

En début 2014, trois working girls vietnamiennes ont été honorées par le prestigieux magazine américain Forbes : Mai Kiêu Liên, PDG de la compagnie par actions de produits laitiers Vinamilk ; Nguyên Thi Mai Thanh, PDG de la compagnie d'éléctromécanique REE, et Nguyên Thi Nha, présidente de la banque commerciale Dông Nam A (Sea Bank).

Stéphanie Houry - www.lepetitjournal.com - mardi 21 octobre

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet