Mercredi 19 septembre 2018
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA DRAGUE AU VIETNAM – Les applications rencontres

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 14/06/2016 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 22:51

On ne vous présente plus Tinder, cette application extrêmement populaire qui permet à tout un chacun de draguer sans trop se fatiguer. Eh oui il nous est désormais possible de pêcher des garçons ou des filles bien au chaud dans son pyjama Koala, depuis le fond de son lit en mangeant du Nutella à la cuillère (un « banh mi » ou un « pho » ça fonctionne aussi).

Par curiosité, on s'est alors demandé si la drague se pratiquait de la même façon au Vietnam, et si Tinder connaissait ici le même succès qu'il rencontre en France (oui oui, je vous vois venir d'ici, je vous rassure, il ne s'agissait que d'une étude sociologique..).

Alors hop hop hop, je télécharge l'appli et crée un compte attrayant et je m'y mets, en deux/trois balayages d'écran, le tour est joué, et me voilà officiellement prête à matcher.

Le premier constat c'est que les hommes asiatiques ne sont pas très présents sur l'application et sont loins d'être la majorité sur la communauté Tinder, largement internationale.

En effet, ils ne représentent qu'une faible partie des matchs qui me sont proposés seulement. Moins d'un profil sur deux que l'application me présente, est vietnamien. Mes matcheurs à moi sont surtout des expatriés, des backpackers, des garçons d'ici ou d'ailleurs.

La suite des événements dépend de vous. Si vous êtes attirée par un homme alors c'est le jackpot! Ca swipe à droite. En une seconde, vous pouvez très bien décider d'accepter ou de refuser la relation et ce qui s'en suit. On ne perd pas son temps. Au Vietnam comme ailleurs, vous allez sans problèmes avoir de nombreuses demandes et plein de matchs qui augmenteront d'autant votre confiance en vous.

Côté garçons, l'enthousiasme est également de mise. J'ai mené mon enquête auprès de confrères masculins désireux de conserver l'anonymat. Ils m'avaient l'air ravis, expliquant que les femmes vietnamiennes étaient plus représentées sur la communauté Tinder que les expatriées ou voyageuses. Et surtout, qu'ils recevaient bien plus de matchs qu'en France ou en Europe. En effet, le ratio "swipe + match" est bien plus prometteur au Vietnam pour les hommes! « Et en plus Tinder ça permet de pratiquer l'anglais! ». Of course, il fallait y penser !

Si vous souhaitez une drague virtuelle 100% vietnamienne, vous pouvez télécharger l'application Zalo (Android et Appstore). Cette application de messagerie qui fait également réseau social et lien entre personnes situées à proximité géographiquement, revendique 50 Millions d'utilisateurs au Vietnam !!! Les vietnamiens adorent discuter et partager bons plans et photos sur ce chat. En plus, c'est un très bon moyen pour apprendre le langage sms vietnamien (không s'écrit Ko, Em = E, Anh = A, etc).

Bon, bien entendu, si vous cherchez l'homme ou la femme de votre vie, Tinder n'est peut-être pas l'application recommandée, mais si jamais ça fonctionne (on vous le souhaite) on vous conseille de dire à vos enfants que la rencontre a eu lieu un jour de mousson devant l'Opéra de Saigon, c'est beaucoup plus romantique.

Attention toutefois à celles et ceux qui veulent vous embrasser au premier rendez-vous, emménager chez vous au second et vous épouser dans la foulée, car à moins qu'il y ait eu véritable coup de foudre (on n'en doute pas) il est toujours possible qu'il ou elle soit attiré(e) par autre chose. Méfiance également face à la prostitution qui se développe de plus en plus sur les applications.

En conclusion on trouve à peu près de toutes les nationalités sur Tinder, tout dépend ensuite de vous, vos goûts, vos attentes, et surtout (oui surtout) vos compétences pour draguer par messages interposés, car ça avouons-le, ce n'est pas inné chez tout le monde?

On ne saurait terminer sans rappeler qu'une rencontre virtuelle ne vaut pas une rencontre dans la vie réelle, car en plus ça évite les mauvaises surprises.


La rédaction se dégage de toute responsabilité si vous vous retrouvez face à un Gremlins alors que vous étiez persuadé d'avoir matché Megan Fox.

 

 

Berengère Deschamps (www.lepetitjournal.com/hochiminhville) 15 Juin 2016

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet