Les amendes pleuvent à Mannheim pour le non-port du masque

Par Lepetitjournal Heidelberg Mannheim | Publié le 24/08/2020 à 18:09 | Mis à jour le 24/08/2020 à 20:09
Photo : © Pixabay
Amandes masque coronavirus Mannheim

Depuis vendredi 22 août, les personnes ne portant pas le masque dans les transports en commun et les arrêts de bus et trams à Mannheim s’exposent à une amende de 100 euros.

 

Une amende de 100 euros pour tout refus d’obtempérer

Dès le mois d’avril, le port du masque a été rendu obligatoire dans les transports en commun en raison de la crise sanitaire. Cependant, les règles se sont durcies à Mannheim pour encourager les citoyens à ne pas se laisser aller et à continuer de porter le masque dans les transports en commun. Aussi, pour la sécurité des citoyens et passagers, le non-port du masque dans les transports en commun mais aussi aux arrêts de bus et trams pourra désormais être soldé par une amende de 100 euros.

Des patrouilleurs sont ainsi présents, depuis ce week-end dans les bus, trains et trams afin d’aider les conducteurs et employés de la société Rhein-Neckar-Verkehr GmbH à gérer les personnes refusant de porter le masque.  Des contrôles ont désormais lieu dans les transports en commun et principalement aux arrêts les plus fréquentés tels que ceux de la Paradeplatz de Mannheim et même à la gare centrale de Heidelberg.

De rares exceptions possibles

Certaines personnes, pour des raisons médicales, se voient dans l’impossibilité de porter le masque. Dans cette situation, l’amende n’est pas à craindre. Toutefois, les contrôleurs se réservent le droit de vérifier les certificats médicaux présentés.

Ces restrictions visent avant tout à éviter le relâchement concernant le port du masque et sensibiliser les citoyens à la protection des autres.

 

EI (lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim)

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Heidelberg Mannheim !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale