Lourde amende infligée à Meta (Facebook) par l'Irlande

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 29/11/2022 à 12:14 | Mis à jour le 29/11/2022 à 12:50
meta

L'autorité irlandaise de régulation de la protection des données (DPC) a infligé lundi une amende de 265 millions d'euros et une série de mesures correctives au géant des réseaux sociaux Meta et sa célèbre plateforme Facebook, ce qui porte à près d'un milliard d'euros le total des amendes infligées au groupe.

Des millions de données ''fuitées''

Le DPC avait ouvert cette enquête le 14 avril 2021, à la suite de reportages dans les médias sur la découverte d'un ensemble de données personnelles Facebook qui avaient été mises à disposition sur Internet. Cette fuite de données avait menée à la publication de sur des forums des données personnelles de plus de 500 millions d'utilisateurs Facebook à travers le monde, incluant noms, dates de naissance ou encore numéros de téléphones.

Dans son communiqué le DPC précise que la portée de l'enquête concernait un examen et une évaluation des outils Facebook Search, Facebook Messenger Contact Importer et Instagram Contact Importer au cours de la période comprise entre le 25 mai 2018 et septembre 2019. Les questions matérielles de cette enquête concernaient des questions de conformité à l'obligation du GDPR pour la protection des données par conception et par défaut.  Le DPC a examiné la mise en œuvre de mesures techniques et organisationnelles conformément à l'article 25 du GDPR (qui traite de ce concept).

Le DPC précise ainsi que ''la décision, qui a été adoptée le vendredi 25 novembre 2022, fait état de constatations d'infraction aux articles 25, paragraphe 1, et 25, paragraphe 2, du GDPR. La décision a imposé un blâme et une ordonnance exigeant que Meta mette son traitement en conformité en prenant une série de mesures correctives spécifiées dans un délai donné. En outre, la décision a imposé à Meta des amendes administratives d'un montant total de 265 millions d'euros''.

 

D'autres enquêtes en cours

L'amende de lundi est la quatrième que le commissaire irlandais à la protection des données (DPC) inflige à l'une des entreprises de Meta. Le DPC est le principal organisme de réglementation de la protection de la vie privée auprès de Meta au sein de l'Union européenne et a 13 autres enquêtes en cours sur le groupe.

En septembre, le DPC avait déjà frappé sa filiale Instagram d'une amende record de 405 millions d'euros. Meta prévoit de faire appel.

Le DPC réglemente Apple, Google, Tiktok et d'autres géants de la technologie en raison de la localisation de leur siège européen en Irlande. Elle a actuellement 40 enquêtes ouvertes sur ces entreprises, dont 13 impliquant Meta.

Le régulateur irlandais a indiqué dans une déclaration que les autres régulateurs européens concernés avaient approuvé la décision rendue lundi.

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale