Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

CORONAVIRUS - Fermeture des écoles en Irlande

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 12/03/2020 à 13:41 | Mis à jour le 12/03/2020 à 14:08
CORONAVIRUS - Fermeture des écoles en Irlande

Le Taoiseach (Premier ministre irlandais) Leo Varadkar a annoncé que les écoles, les universités et autres établissements publics de la République d'Irlande devaient fermer à la suite de l'épidémie de coronavirus. Les mesures entreront en vigueur à partir de 18h00 ce jour jusqu'au 29 mars.

Mr Varadkar a également déclaré que les rassemblements  de plus de 100 personnes en intérieur et les rassemblements en plein air de plus de 500 personnes devraient être annulés.

Le Tánaiste ou vice-Premier ministre irlandais, Simon Coveney, a quant à lui déclaré que les aéroports et les ports resteraient ouverts.

M. Varadkar a également encouragé la pratique du télétravail (ou travail à domicile) autant que possible.

 

 

"Je sais que cela va être un véritable choc et cela impliquera de grands changements dans la façon dont nous vivons nos vies et je sais que je demande aux gens de faire d'énormes sacrifices mais nous le faisons les uns pour les autres, " a déclaré M. Varadkar.

"Notre économie va souffrir mais elle va rebondir [...] L'Irlande est une grande nation, nous sommes un grand peuple, nous avons déjà connu des difficultés et des luttes, nous avons surmonté de nombreuses épreuves par le passé."

M. Varadkar a déclaré que les magasins devraient rester ouverts et que les transports publics continueront de fonctionner.

Nous vous recommandons

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.