Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Conor McGregor, star irlandaise des MMA, risque la prison

Par Jean Dubas | Publié le 09/04/2018 à 19:21 | Mis à jour le 09/04/2018 à 19:43
mcgregor

Le 5 avril, la star irlandaise des MMA (arts martiaux mixtes) s’est invitée à une cérémonie de l’UFC (Ultimate Fighting Championship, principal organisateur de combats), à laquelle elle n’était pas conviée. McGregor et ses « amis » ont profité de l’occasion pour jeter des poubelles et des chariots de supermarché sur le minibus qui transportait les combattants, dans un parking de New York. Selon le président de l’UFC, Dana White, le boxeur américain Michael Chiesa a été blessé au visage par une vitre brisée.

 

 

Après s’être rendu lui-même à la police vendredi, Mcgregor fait désormais l’objet de quatre chefs d’inculpation pour agression et houliganisme. L’Irlandais est poursuivi pour deux crimes ainsi que 10 délits et risque 11 ans de prison selon le code pénal new-yorkais. Actuellement en liberté après avoir payé une caution de 50 000 euros, il sera normalement jugé le 14 avril prochain. Mais, Conor McGregor va-t-il échapper à la prison du fait de son statut de célébrité ? « Beaucoup de gens commettent des crimes à New York, bien plus graves que ça et ne vont jamais en prison » assure Julie Rendelman, ancien procureur de New York. Depuis son « combat du siècle » face à Floyd Mayweather, Connor McGregor enchaîne les sorties véhémentes, mais il se pourrait bien que celle-ci soit sa dernière avant un certain bout de temps.

 

 

 

Photo : Andrius Petrucenia (Flickr) 

Jean dubas

Jean Dubas

Master 1 de journalisme sportif (y'avait penalty sur Nilmar). Diplômé d'une Licence de langues étrangères appliquées. De Amiens à Dublin, en passant par Bogotá.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Brexit: les principaux points du projet d’accord de retrait

Bruxelles – Cinq cent quatre-vingt cinq pages, 185 articles, 3 protocoles et plusieurs annexes: voici les principaux points du projet d’accord sur le Brexit dévoilé le 14 novembre par l’UE et le Royau