Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2254

Laurence Helaili-Chapuis : '' Venir en aide aux Français en Irlande ''

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 19/05/2021 à 12:19 | Mis à jour le 19/05/2021 à 13:42
Photo : Liste ''Un Monde De Projets, Ensemble !'' (ndr: Photo prise avant la crise du COVID19)
equipe Laurence Helaili-Chapuis

Laurence Helaili-Chapuis est tête de liste de Un Monde De Projets, Ensemble ! Elle revient avec nous sur son programme. 

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je m'appelle Laurence Helaili-Chapuis et je suis élue conseillère des Français en Irlande depuis 2014. Je suis mariée à Jérémy que j’ai suivi en Irlande il y a maintenant 12 ans et je suis maman de 2 jeunes garçons, Bastien et Louis. Ils me sont d’un grand support au quotidien.

Je me décris souvent comme "le maire du village".

Mon élection a récompensé 3 années d’engagement associatif qui ont permis aux Français en Irlande de me faire confiance malgré mon jeune âge. En effet, en 2014, j’ai été la plus jeune élue conseillère consulaire d’Europe ! C’était il y a 7 ans. 

Je crois que je suis quelqu'un de dynamique, je suis toujours de bonne humeur et je suis profondément honnête. J'aime travailler avec d'autres personnes, partager les points de vue et mettre en place des actions de terrain. Je travaille aussi beaucoup avec des conseillers des Français de l'Etranger des 4 coins du monde.

Cette candidature s'inscrit dans la continuité de mon engagement. J'ai toujours agi dans ce qu'il me semble être l'intérêt général et combattu tout esprit partisan. c'est pourquoi j'ai décidé de porter la seule liste sans le soutien d'une quelconque formation politique.
Je pense que la politique locale se doit d'être intelligente, intègre et généreuse.


Comment avez-vous constitué votre liste ?

J'ai pu constituer au fil des deux dernières années une équipe solide, unie, résiliente. Chaque personne de mon équipe est réellement engagée de longue date et de manière concrète pour les Français en Irlande. Il était important à mes yeux que les Français connaissent chacun de mes colistiers et ne les découvrent pas au moment des élections. Le détail de l'engagement de chacun est disponible sur ma circulaire. 

Aucun ne manque d’expérience et c’est important car être conseiller consulaire ne s’improvise pas. Cela demande un investissement constant et important, ce que tous les candidats ne réalisent pas toujours.

Au vu de la crise que nous avons traversée - et qui n'est pas encore tout à fait derrière nous - c'est le minimum que je dois aux Français en Irlande. Ils s’attendent à ce que les profils des candidats soient en cohérence avec les projets et les enjeux. Il y a 4 sièges de conseillers des Français en Irlande. Selon le soutien que nous recevons  des Français en Irlande, nous pourrions avoir un ou plusieurs conseiller(s) au conseil consulaire. 

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français d’Irlande ?

S'il n'y en avait qu'un, je ne serais probablement pas là. L'éloignement avec nos familles et la quarantaine obligatoire, sont je le pense les plus grandes inquiétudes des Français en Irlande actuellement et cela mobilise beaucoup de mon temps car chaque situation est différente. 

Il y a un an, c'était la difficulté de se procurer un masque ou du gel hydro-alcoolique qui était au centre de nos préoccupations. 

L'accès à l'information de manière rapide est aussi primordial pour les Français en Irlande. Je n’en oublie pas notre système (mondial) de demande et de remises de passeports qui est à mon avis obsolète. Cela pénalise tous les Français, mais en particulier ceux qui résident hors Dublin et qui se sentent parfois oubliés. Cela demande aussi beaucoup de travail à l'administration, notamment pendant les périodes de restrictions que nous avons connues. Personne ne s'y retrouve. 

Côté conseiller des Français de l'Etranger, la pandémie a été l'épreuve du feu. Cela m'a permis de montrer ma passion pour mon rôle, mon travail, mon utilité et surtout ma persévérance et mes valeurs. Mon équipe et moi avons vécu un "confinement" à 2000 km/h. 


Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Créer du lien et être présents en cas de crise. Nous ne sommes pas là pour être de « petits parlementaires » mais pour servir les enjeux locaux avant tout. 

Pendant la pandémie lorsque les masques étaient difficiles à trouver, j’ai lancé l’opération “un masque pour chaque Français en Irlande”. J’ai passé mes nuits, quand la maison était calme, à écrire des courriers aux Français pour accompagner les masques que j’ai envoyés. Toutes les premières lettres, je les ai écrites entièrement à la main car je n’avais plus de cartouche d’encre et qu’il était difficile de s’en procurer ! Ça a aussi été l’occasion de dire ouvertement aux Français - et en particulier à ceux dont je connaissais le parcours ou la situation-  combien je pensais à eux et combien nous sommes prêts à les soutenir. Beaucoup de Français en Irlande nous ont aidés à acheminer les courriers. et nous avons aussi mis en place des "points masques". Cette action a été unique au monde. Nous sommes la seule communauté de Français à l' étranger à avoir réalisé une telle opération ! 

Il y a eu aussi l'opération de distribution de repas. Nous avons réussi à lever presque 20 000 euros pour financer ces repas servis aux Français en difficulté et aux femmes enceintes au plus fort du confinement. Je ne remercierai jamais assez Hanan Swan de Slunchbox pour son aide et pour son dynamisme, ainsi que les volontaires. A l'époque, personne ne connaissait la dangerosité du virus, ni même son mode de transmission.  Les rues étaient peu et mal fréquentées. Chaque personne ayant participé à ces opérations était donc particulièrement courageuse.

Les groupes whatsapp sont aussi très importants. Cela permet à des milliers de Français, de recevoir des informations et réponses rapides à leurs questions. C'est grâce à ces groupes aussi que nous obtenons des retours d'expérience qui nous sont très précieux. C'est ainsi que nous avons pu nous rendre compte des situations difficiles dans lesquelles se sont trouvés les Français en Irlande avec l'instauration du régime de quarantaine obligatoire en hôtel et agir en conséquence.

Nous avons aussi organisé de nombreux webinaires avec différents experts pour répondre aux questions des Français, dès le 12 mars l'année dernière avec le docteur Maria Lube. Beaucoup d’autres ont suivi. 

Le rôle d’un conseiller des Français en Irlande est d’être partout où l’administration ne peut pas être que ce soit pour des questions de coût, de disponibilité des agents ou d’orientation. Nous travaillons chacun à sa place mais tous dans le même but: venir en aide aux Français en Irlande.


Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Comme il y a 7 ans, mon programme est amené à évoluer car un mandat entier est difficilement prévisible. C'est pour cela que toutes les actions de mon programme vont dans le sens des actions déjà engagées. Être conseiller consulaire, c'est composer avec des aléas toutes les semaines. C'est pourquoi l'ensemble de notre programme définit nos priorités mais n’est pas exhaustif.

Je suis par exemple très sensible aux questions de violences conjugales. J’ai aussi initié un programme qui allie reforestation en Irlande et création d’emploi, deux thèmes qui vont être importants à l’avenir. Il faudra aussi reconstruire des ponts car toute crise crée des dommages. Certains sont déjà visibles, d’autres le seront sûrement bientôt. 

Un Monde
De Projets,
Ensemble !
HELAILI-
CHAPUIS
Laurence,
Corinne
ANTOINE
Sébastien

KHEMIRA 
Saïda

NOUELLE-
PARRAT
Nicolas,
Marie,
Philippe
CANNIERE
Cathy,
Mardye
EDER
Charles,
Michael
DONATELLA
Elodie,
Marion,
Ormella                                          

Pour en savoir plus sur les élections consulaires et les autres listes : Elections consulaires : modalités de vote et candidats en Irlande

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Communauté

GASTRONOMIE

Où manger un Irish Breakfast à Dublin ?

Du bacon, des saucisses, des oeufs, des toasts, des haricots, du ‘’Black Pudding’’ ou encore des tomates grillées…Ce sont les ingrédients phares du fameux petit déjeuner irlandais. Copieux et incontou

Que faire en Irlande ?

GASTRONOMIE

Où manger un Irish Breakfast à Dublin ?

Du bacon, des saucisses, des oeufs, des toasts, des haricots, du ‘’Black Pudding’’ ou encore des tomates grillées…Ce sont les ingrédients phares du fameux petit déjeuner irlandais. Copieux et incontou

Vivre en Irlande

GASTRONOMIE

Le coddle, plat traditionnel irlandais

Quand on pense à la gastronomie irlandaise, la Guinness vient irrémédiablement en premier à l'esprit. Si cette bière brune coiffée d'une mousse blanche jouit d'une renommée mondiale, l'Irlande propose