Samuel Beckett, le plus Français des écrivains irlandais

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 07/06/2022 à 02:00 | Mis à jour le 07/06/2022 à 09:17
Samuel-Beckett

Samuel Beckett, écrivain né à Dublin au début du siècle dernier a en effet passé la majeure partie de sa vie à Paris.

C'est à Paris que Samuel Beckett est mort en 1989, à l'âge de 84 ans, au terme d'une existence qu'il avait voulu simple. Il a toujours refusé le statut de maître que son oeuvre complexe et prolifique avait contribué à forger. Il avait d'ailleurs reçu en 1969, malgré lui, le prix Nobel de Littérature. A cette date, l'écrivain et dramaturge avait déjà signé ses plus gros succès dont celui qui l'a révélé au monde : En attendant Godot, pièce écrite en français - sa langue de coeur - et référence en matière de Théâtre de l'absurde.

De Dublin à Paris

Né à Foxrock - une banlieue aisée de Dublin - d'une famille d'obédience protestante, Samuel Beckett montre très tôt un intérêt puis un réel talent pour l'écriture.

De 1923 à 1927, il en poursuivra l'apprentissage en tant qu'élève du Trinity College. Ces quatre années ont changé le cours de sa vie puisque c'est à ce moment là qu'il s'est lancé dans l'étude du français, langue qui ne le quittera plus jusqu'à sa mort.

Ses études terminées, son Bachelor of Arts en poche, le jeune diplômé est alors parti enseigner à Belfast avant d'accepter quelques mois plus tard un poste de lecteur d'anglais à l'Ecole normale supérieure, à Paris. La France, il la quitte l'année d'après, en 1930, mais ce sera pour mieux la retrouver moins d'une décennie plus tard. Entre temps, Samuel Beckett aura retrouvé le Trinity college puis, rapidement lassé par cette vie universitaire, effectuera une série de voyages en Europe pour finalement poser à nouveau ses valises à Paris, à l'aube de la Seconde Guerre Mondial.

Actes de résistance

Lors de la déclaration de guerre, Samuel Beckett, qui se trouve en Irlande, choisit de regagner précipitamment son pays d'adoption préférant "la France en guerre à l'Irlande en paix". Rapidement, le voilà participant activement à la résistance contre l'occupant nazi via un réseau créé par quelques amis normaliens rencontrés lors de son premier séjour à Paris. Il échappera de peu à l'arrestation, se réfugiera d'abord chez l'écrivain Nathalie Sarraute puis dans le midi de la France. Il restera à jamais marqué par cette guerre et les horreurs auxquelles elle a donné lieu.

 

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale