Samedi 4 décembre 2021
TEST: 2254

HALLOWEEN – Quand une fête celtique envahit la planète

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 21/10/2021 à 10:00 | Mis à jour le 21/10/2021 à 16:40
Halloween

"Trick or Treat ?" ce dimanche 31 octobre au soir lorsque la nuit tombera, de New York à Tokyo, des milliers d'enfants déguisés en créatures maléfiques entonneront en choeur cette expression pluri-centenaire signifiant "Un tour ou une friandise ?". Mais d'où vient Halloween, une tradition aujourd'hui fêté aux quatre coins du monde ?

Le mot Halloween est pour la première fois utilisé au XVIe siècle en Ecosse et dérive de l'expression "All Hallow's eve" qui peut se traduire par "la veillée de tous les Saints". Dans le calendrier chrétien, le 1er novembre est en effet le jour des Saints. Bien que la phrase All-Hallows-Eve ait un équivalent en vieil anglais, l'expression elle-même n'apparaît pas avant 1556 au Royaume-Uni.

Les origines d'Halloween

Tous les chemins mènent à Halloween. Ou presque. Selon l'historien Nicholas Rogers, qui en a exploré les racines, la veillée des saints pourrait tirer ses origines de plusieurs folklores locaux. Ainsi, sous l'empire romain, la fête dédiée à Pomona, déesse des fruits et des graines et gardienne des esprits, ou le festival nommé Parentalia d'une durée de neuf jours et en l'honneur des aïeux seraient les premiers rituels païens célébrant les esprits. Plus probablement, le festival celte Samhain, qui signifie "summer's end" en vieil irlandais (soit 'la fin de l'été'), serait le point de départ d'Halloween.

Le Samhain se tenait le 31 octobre ou le 1er novembre et marquait la fin de la saison des récoltes et le début de l'hiver. Dans le monde Gaëlique médiéval, des feux de joie étaient allumés pour l'occasion. Surtout, Samhain était selon les croyances une porte ouverte sur les autres mondes et le jour ou les esprits redescendaient sur Terre.

Mais si pour certains historiens, des mythes païens sont à l'origine d'Halloween, pour d'autres la veillée des saints porte le sceau de la chrétienté. Celle-ci fête ainsi le jour des Saints depuis l'an 609. D'abord célébré le 13 mai, le "All Saints' Day" est déplacé au 1er novembre en 835. Ce qui témoigne, selon des historiens, d'une influence des fêtes celtiques sur le monde chrétien.

Enfants d'Halloween

Une diffusion dans le monde entier

Les almanachs nord-américains de la fin du XVIIIe et du début du XIXe ne mentionnent pas Halloween comme un "holiday". Les puritains de Nouvelle-Angleterre (avant 1776) maintenaient par exemple une forte opposition aux "jours des saints" ("holiday"). Ce n'est qu'avec l'immigration massive d'Irlandais au cours du XIXe que Halloween deviendra une fête populaire aux Etats-Unis et au Canada. A partir du début du XXe siècle, toutes les classes sociales célèbrent avec force la veillée des Saints.

Le succès populaire et commercial d'Halloween aux Etats-Unis qui fait de la citrouille son symbole, alors que les peuples celtiques usaient du navet, va ensuite s'étendre dans de nombreuses régions du monde, comme en Nouvelle-Zélande et en Australie, mais aussi en Amérique du Sud et au Japon.

Le boom commercial des années 2000

Depuis deux décennies, la fête d'Halloween a connu un fantastique boom, notamment commercial, à travers le monde. Selon le site USA today, les consommateurs américains devraient dépenser un montant record de 10,14 milliards de dollars pour Halloween cette année, représentant une augmentation par rapport aux 8,05 milliards de dollars de l'année dernière. Le consommateur moyen devrait dépenser 102,74 $ en costumes, bonbons, décorations et cartes de vœux.

C'est qu'en l'an 2021, Halloween, son porte-à-porte des enfants à la recherche de friandises, ses masques de Dracula et Frankenstein, ses citrouilles illuminées de bougies, nous ferait presque oublier que la "veillée des saints " tire son origine de lointaines fêtes païennes celtiques.

Camille Belsoeur

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet