Samedi 29 janvier 2022
TEST: 2254

La bataille de la Boyne, symbole des rivalités religieuses en Irlande

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 28/11/2021 à 00:00 | Mis à jour le 28/11/2021 à 20:09
Pierre Commémorative de la Bataille de la Boyne à Drogheda en Irlande

Le 12 juillet est le jour de commémoration de la bataille de la Boyne. Cet affrontement symbolise à lui seul les rivalités entre protestants et catholiques et attise toujours les tensions a l'heure actuelle

La bataille de la Boyne est l'instant décisif ou Jacques II, catholique, tente de reprendre son trône d'Angleterre à Guillaume III (ou Guillaume d'Orange), protestant. Guillaume a pris le pouvoir deux ans plus tôt, lors de la «Glorieuse Révolution» : Jacques II, roi catholique dans un pays protestant, est contraint à l'exil en raison de ses positions jugées trop favorables aux catholiques, et son gendre Guillaume, chef des armées hollandaises (d'où la couleur orange, couleur royale hollandaise) prend sa place sur le trône.

Jacques II s'enfuit en France, où il bénéficie de la protection de son cousin Louis XIV, qui a révoqué l'édit de Nantes (qui autorise la liberté de culte pour les protestants) en 1685. Pour Louis XIV, l'objectif est avant tout de contrer la ligue d'Augsbourg, qui contrôle alors la Hollande, l'Angleterre, l'Espagne, l'Autriche et une partie de l'actuelle Allemagne.

Le roi de France met donc des troupes à disposition de Jacques II pour que celui-ci parte à la reconquête du trône d'Angleterre. Jacques tente donc de débarquer en Irlande pour reprendre le pouvoir. La bataille la plus célèbre a lieu non loin de Drogheda (Co. Meath) au nord de Dublin, sur les rives de la rivière Boyne. Le 12 juillet 1690, les troupes de Guillaume III (dirigées par le maréchal français foi protestante Fréderic-Armand de Schomberg) l'emportent sur les troupes jacobites, composées en partie de Français.

Des conséquences importantes sur la suite de l'Histoire

Jacques II repart définitivement en exil avec ses troupes, qui formeront par la suite la Brigade irlandaise, un corps de mercenaires qui combattra aux côtés de l'armée française jusqu'à la Révolution française. La bataille de la Boyne marque la fin définitive de la dynastie des Stuart en Angleterre et le début de la monarchie parlementaire actuelle. C'est aussi la fin des espoirs de liberté de culte pour les Irlandais catholiques, qui resteront sous tutelle anglaise pendant plusieurs siècles.

Aujourd'hui, la bataille de la Boyne est plus célèbre pour les marches orangistes organisées par les protestants en Irlande du Nord. Celles-ci sont vues comme des provocations par les catholiques. L'approche du mois de juillet est d'ailleurs en général une période de tensions parfois violentes entre les deux communautés.

Jérôme Paquet

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire en Irlande ?

IDÉE SORTIE

The Brazen Head – Entrez dans la magie du plus vieux pub d’Irlande

Vous êtes sans doute passé devant l’air de rien, sans vous arrêter. Vous auriez pourtant du ! Le Brazen Head est considéré comme l’un des plus vieux pubs d’Irlande. Cette ancienne auberge

Vivre en Irlande

IDÉE SORTIE

The Brazen Head – Entrez dans la magie du plus vieux pub d’Irlande

Vous êtes sans doute passé devant l’air de rien, sans vous arrêter. Vous auriez pourtant du ! Le Brazen Head est considéré comme l’un des plus vieux pubs d’Irlande. Cette ancienne auberge

Sur le même sujet