9 remèdes maison pour les bouffées de chaleur de la ménopause

Par Article Partenaire - Édition de Dublin | Publié le 24/02/2022 à 16:47 | Mis à jour le 20/06/2022 à 13:39
phote de femme senior

Vous vous sentez mal à l'aise à cause des bouffées de chaleur qui durent toute la journée ? Les bouffées de chaleur vous font transpirer en permanence ? Vous serez peut-être surprise d'apprendre qu'il existe de nombreux remèdes chez vous.

Testez quelques-unes de ces astuces maison pour contrer les symptômes de la ménopause, y compris la transpiration excessive la nuit, et vous vous sentirez peut-être plus fraîche avant même de vous en rendre compte.

Réduisez votre consommation de café

La caféine est un stimulant, donc les aliments et les boissons qui en contiennent peuvent aggraver les sueurs nocturnes. Essayez de vous limiter à une tasse et demie de café par jour. Si vous en buvez plus, réduisez votre consommation progressivement en remplaçant les boissons caféinées par de l'eau ou du café décaféiné. Sinon, vous risquez de souffrir de maux de tête et de fatigue dus au sevrage de la caféine.

Faites de l'exercice

Pratiquer une activité physique régulière contribue à améliorer votre santé générale, ce qui peut aider à atténuer l'intensité des bouffées de chaleur. Essayez de pratiquer au moins deux heures et demie d'activité aérobique d'intensité modérée par semaine, et faites des exercices de renforcement musculaire deux jours par semaine.

Pensez à l'actée à grappes noires

Certaines études ont montré que ce remède soulage les symptômes de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur. 

L'actée à grappes noires est disponible dans les magasins d'aliments naturels sous différentes formes, mais la forme la plus étudiée est Remifemin, une pilule qui contient un extrait d'actée à grappes noires. 

En raison de rapports isolés d'effets indésirables sur le foie, les personnes souffrant d'une maladie du foie ne devraient pas prendre d'actée à grappes noires.

Arrêtez de fumer

Voici une autre raison d'arrêter de fumer : Les femmes ménopausées qui fument sont plus susceptibles de souffrir de bouffées de chaleur que les non-fumeuses, en raison des effets stimulants de la nicotine. 

Vous pouvez également chercher des conseils et des idées pour vous aider à vous débarrasser définitivement de cette habitude.

Essayez de modifier votre régime alimentaire

Une alimentation variée comportant beaucoup de céréales complètes, de fruits et de légumes favorise un poids sain, ce qui peut entraîner une diminution des bouffées de chaleur. Consommer davantage d'aliments riches en soja peut également être utile, car le soja est riche en isoflavones, des substances dont on pense qu'elles ont des effets similaires à ceux des suppléments d'œstrogènes. 

Le lait de soja, le tofu et les edamames sont tous des aliments qui contiennent beaucoup de soja. La réduction de l'alcool et des aliments épicés peut également atténuer les bouffées de chaleur.

Desserrez votre ceinture

Les vêtements serrés peuvent rendre les bouffées de chaleur plus intenses, alors délaissez les tenues moulantes au profit de vêtements confortables et extensibles pendant un certain temps. Vous pouvez également trouver plus confortable de porter un pyjama en coton, qui peut aider à absorber l'humidité des sueurs nocturnes.

Baissez le chauffage

Évitez la chaleur en maintenant une température confortablement fraîche dans votre chambre à coucher pendant que vous dormez et en utilisant des ventilateurs pendant la journée. 

Si vous avez besoin d'un soulagement immédiat au milieu d'une bouffée de chaleur, essayez une douche fraîche pour vous détendre. Lorsque vous n'êtes pas à la maison, essayez d'éviter les endroits chauds, comme les endroits en plein air pendant l'été.

Essayez l’hormonothérapie

L'hormonothérapie remplace l'œstrogène perdu à la ménopause. Bien qu'efficace pour contrôler les bouffées de chaleur, elle doit être utilisée avec précaution car des études l'ont associée à un risque accru de cancer du sein, d'accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque et de caillots sanguins. Selon les directives, les femmes qui en ont le plus besoin doivent prendre la dose la plus faible possible pendant la période la plus courte possible.

Si vous n'avez pas d'utérus, votre médecin peut vous prescrire un traitement à base d'œstrogènes uniquement.

Si vous avez un utérus, vous pouvez prendre un traitement à base d'œstrogènes et de progestatifs. Le progestatif est ajouté pour vous protéger contre le risque de cancer de l'utérus lié à la prise d'œstrogènes seuls.

Optez pour des médicaments pour soulager les bouffées de chaleur

Lorsqu'il ne vous est pas possible de suivre un traitement hormonal, votre médecin peut vous recommander des médicaments pour vous aider à soulager les bouffées de chaleur. Ces médicaments comprennent les antidépresseurs, les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, un médicament contre l'hypertension appelé clonidine et la gabapentine, un médicament contre les crises d'épilepsie.

Les médicaments à base de plantes sont populaires auprès de certaines femmes qui ne peuvent pas suivre un traitement hormonal ou qui s'inquiètent de ses effets secondaires. Les suppléments peuvent toutefois interagir avec tout autre médicament que vous prenez, alors assurez-vous d'en discuter avec votre médecin.

Si les symptômes de la ménopause vous rendent mal à l'aise, essayez certaines de ces idées à la maison. Elles pourraient vous convenir.

Article Partenaire - Édition de Dublin

Les “articles partenaires” de l'édition dublinoise ne sont pas des articles de la rédaction de Dublin de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale