Mardi 11 mai 2021

Les hôtels se préparent à l’affluence pendant l’Eid

Par J.C. | Publié le 04/05/2021 à 18:43 | Mis à jour le 04/05/2021 à 18:51
hotels eid 2020

Depuis le début de la pandémie de COVID-19 qui a touché l’ensemble du globe, vacances et escapades n’ont plus le même goût, les déplacements ayant été fortement limités. Aujourd’hui cependant, les principaux resorts des EAU se préparent à accueillir de nombreux visiteurs en raison du long weekend dont vont bénéficier les salariés.

Dubaï destination prisée

Aussi, au-delà de destinations comme les Maldives, l’Île Maurice, Malaga ou l’Egypte qui semblent truster les premières places dans les recherches de voyages effectuées, Dubaï s’affiche aussi comme une destination prisée, que ce soit par les touristes locaux ou par ceux venus de Russie, du Kazakhstan ou encore de Pologne.

À noter que les réservations effectuées par des Russes ou même par des Français sont en hausse par rapport à 2019. Les professionnels du tourisme savent aussi que les réservations faites pour l’Eïd sont souvent effectuées dans les 3 à 7 jours avant cette fête (notamment car les voyageurs attendent les confirmations gouvernementales sur les dates de fin de Ramadan) ce qui signifie que les hôtels devraient avoir des taux d’occupation relativement élevés (compte tenu du contexte et des limitations de capacité en place).

À noter que les professionnels ont conscience de ce contexte justement puisque la quasi-totalité d’entre eux proposent des réservations totalement flexibles et modifiables et ont aussi lancé de nombreuses offres pour attirer les visiteurs.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

EDUCATION

Rencontre avec Ruth Burke, la nouvelle proviseure de la SISD

On ne présente plus Ruth Burke : un vrai vétéran de la scène pédagogique et scolaire, vivant depuis plus de 20 ans à Dubai et avec 13 ans d’expérience à la tête de certaines écoles d’excellente réputa

Expat Mag

Vienne Appercu
POLEMIQUE

La lutte contre les fémicides en Autriche devient une priorité

Les fémicides ont atteint un niveau préoccupant en Autriche sans pour autant déclencher la prise de conscience nécessaire. Une réaction forte est attendue lors de la table ronde de mercredi.