TEST: 2253

Le mot "Dubai" interdit dans les événements sportifs sans autorisation

Par J.C. | Publié le 14/04/2021 à 19:53 | Mis à jour le 14/04/2021 à 20:02
le mot Dubai non autorisé

Une nouvelle règle concernant les évènements sportifs vient d’être adoptée à Dubaï et elle interdit l’utilisation du mot « Dubaï » pour des évènements qui n’auraient pas obtenu l’autorisation préalable pour cette utilisation.

Il sera « interdit d’utiliser le nom « Dubaï » lors d’un événement sportif, sauf après obtention de l’accord préalable du Conseil des Sports de Dubaï.

Cette approbation sera délivrée conformément aux conditions et procédures décrites dans la résolution du Conseil Exécutif ainsi que dans la présente Décision.

Les conditions d’obtention de cette autorisation :

le demandeur doit notamment être une personne morale, autorisée à travailler dans l’Emirat, et jouant un rôle important au niveau local, régional ou international ; l’évènement en question doit avoir un impact significativement positif sur l’Emirat (impact qui sera évalué selon un système de classification) ; personne ne doit détenir des droits de propriété sur le nom ou le logo de l’évènement ; l’utilisation du nom « Dubaï » devra se limiter à un évènement précis et donc être limitée dans le temps. Le Conseil des Sports étudiera les candidatures afin de s’assurer que toute la procédure a bien été suivie et que les conditions sont remplies pour l’utilisation de ce nom. Il pourra, à ce titre, demander des informations complémentaires aux candidats. En cas de rejet de la demande, ce dernier sera motivé pour une meilleure compréhension des demandeurs.

Attention, le Conseil se réserve aussi le droit de retirer une autorisation en cas par exemple de violation des conditions d’obtention ou si les documents et données grâce auxquels l’autorisation avait été obtenu étaient erronés.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale