LA GARDE SUISSE du pape, une élite moderne imprégnée de traditions.

Par J.C. | Publié le 05/02/2019 à 17:44 | Mis à jour le 05/02/2019 à 17:46
DUbai-EAU-visite-pape-François-gardes-suisses

 

Alors que le Pape était présent à Abu Dhabi dans le cadre d’une visite historique où il a célébré une messe publique, il n’a pas fait le déplacement seul dans l’Emirat. En effet, des membres de sa mythique armée, la Garde Suisse, l’accompagnaient pendant son déplacement, sans porter cependant le mythique habit jaune, bleu et rouge que les touristes aiment tant immortaliser au Vatican. Une mission de protection vieille de 500 ans à laquelle s’est évidemment ajoutée de la modernité faisant de la Garde Suisse une force spéciale d’Elite parmi les meilleures au monde. Ses critères de recrutement sont drastiques puisque seuls des hommes, nés en Suisse, non-mariés, mesurant plus d’1m74 et âgés de 19 à 30 ans peuvent l’intégrer.

Mais cela ne s’arrête pas là : les candidats doivent également avoir servi dans l’armée Suisse, être détenteur d’un diplôme au moins équivalent au baccalauréat, et s’engager à servir la Garde pour au moins 2 ans. Payés 5 500 AED par mois (nourris et logés), les heureux élus ne pourront se marier avant leurs 25 ans à condition d’avoir servi la Garde pendant 3 ans et s’engager à 3 ans supplémentaires mais aussi d’avoir le rang de Caporal. Et s’ils ne font pas partie des personnes sélectionnées pour accompagner le Pape en déplacement officiel, ils doivent alors veiller sur le Vatican en portant leurs armures qui, pesant 3.6kgs, est une des plus lourdes au monde.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale