TEST: 2253

La DHA lève partiellement l’interdiction des chirurgies électives

Par J.C. | Publié le 13/05/2020 à 18:31 | Mis à jour le 13/05/2020 à 18:34
 La DHA lève partiellement l’interdiction des chirurgies électives

Les chirurgies électives avaient été interrompues durant près d’un mois en raison de la propagation du Coronavirus et des risques encourus pendant cette période par les malades. Pour rappel, les chirurgies électives sont des actes chirurgicaux effectués « à froid », c’est-à-dire planifiés car n’ayant pas un caractère d’urgence. Or, des directives ont été publiées le 8 mai (avec date application au 10 mai) afin de lever cette interdiction prise le 25 mars dernier et qui interdisait toute opération (qu’elle nécessite ou non une anesthésie) corrective ou cosmétique.


Pour de nombreux praticiens, cette décision, vue de manière très positive, va permettre de redynamiser ce secteur, fortement impacté par l’interdiction. Elle a été aussi fortement appréciée des personnes qui attendaient ces opérations et qui vont pouvoir être soulagées de leurs maux et douleurs diverses. Dans la circulaire, il est prévu que les procédures esthétiques et cosmétiques correctives et reconstructives (qui peuvent être effectuées sous anesthésie locale avec une sédation légère de 15 min max) pourront à nouveau être réalisées. Cela inclut les rhinoplasties et liftings mais aussi et surtout les césariennes, les endoscopies, ou encore les corrections de hernie. Des mesures de précautions seront évidemment appliquées afin de garantir la santé et sécurité de tous.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale