Connaissez vous ces règles entrées en vigueur à Dubaï en 2021 ?

Par J.C. | Publié le 10/01/2022 à 17:39 | Mis à jour le 10/01/2022 à 18:21
règles dubai

Plusieurs lois sont venues modifier les règles en vigueur à Dubaï dans différents domaines. Nous vous proposons un petit tour d’horizon de ces changements :

 

Paternité / Maternité 

- depuis le 28 novembre 2021, un couple n’a plus besoin d’être marié pour accueillir un enfant. La seule obligation pour les parents est donc de prendre correctement soin de leur progéniture.

Cybercriminalité 

- toujours depuis cette date s’applique aussi une nouvelle loi sur la cybercriminalité qui vise à lutter contre la propagation de rumeurs, le harcèlement en ligne, la publicité mensongère et donne les recours légaux à la confiscation d’appareils ou de contenus.

Weekends aux Emirats 

- depuis le 15 novembre une loi est aussi venue assouplir les conditions de travail, les rendant plus flexibles. A noter qu’un changement important est aussi entré en vigueur en ce début d’année puisque les weekends sont désormais les samedis et dimanches.

Voyages

- concernant les déplacements, sachez que toute personne arrivant aux Emirats doit produire un résultat négatif de test PCR. Il a toutefois été annoncé qu’à compter du 10 janvier, les citoyens non vaccinées ne pourraient plus voyager à l’étranger et que les vaccinées devaient avoir reçu leur dose de rappel pour voyager après cette date.

Gestes barrières et mesures de précaution pour lutter contra la propagation du Covid-19

- en raison du COVID-19, de nombreuses mesures de précaution sont toujours en place dont notamment le port obligatoire du masque dans les espaces publics, le respect des distanciations sociales, l’obtention du « green pass » sur l’appli Al Hosn pour se rendre dans des structures gouvernementales, ou encore la limitation à 10 convives autour d’une même table au restaurant (liste non exhaustive).   

Consommation de stupéfiants

- une nouvelle loi donne aux personnes reconnues coupables de consommation et de possession de drogue la possibilité de se rendre dans un centre de détention sécurisé avec des programmes de traitement et d'éducation, plutôt que d’effectuer de la prison. D’autre part, l'expulsion des expatriés reconnus coupables de délits liés à la drogue n'est plus obligatoire, mais reste à la discrétion du juge.

Chèques bancaires aux Emirats 

- depuis le 26 décembre, une loi est aussi venue modifier les règles en places concernant les chèques bancaires sans provision. Les banques auront désormais l’obligation de procéder à un paiement partiel des dits chèques, à hauteur du montant disponible sur le compte de l’émetteur du chèque.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale