TEST: 2253

Attention, faire circuler des rumeurs ou « fake news » peut vous coûter très cher !

Par J.C. | Publié le 12/01/2022 à 20:08 | Mis à jour le 12/01/2022 à 20:49
fake news dubai

Propager des rumeurs ou des fausses informations a toujours été puni aux Emirats.

Depuis les dernières modifications apportées à la loi sur la cybercriminalité, les punitions applicables ont été durcies.

Aussi, les contrevenants risquent des amendes pouvant s’élever à 100 000 AED qui peuvent être assorties de peines de prison d’un an. Mais attention, l’amende peut passer à 200 000 AED et le temps passé en prison à 2 ans si les rumeurs ou fausses informations relayées visent à monter l’opinion publique contre les autorités ou les institutions, et plus particulièrement en période de pandémie, de crise ou encore de catastrophe.

Les modifications apportées à la loi ont pour objectif de mieux se protéger des réseaux sociaux, plateformes où sont souvent partagées ces rumeurs et qui rendent faciles la propagation de fausses informations. Il est important que le public prenne conscience que certaines informations devraient toujours être vérifiées auprès d’instances officielles et de canaux vérifiés et qu’à défaut, les contrevenants s’exposent à d’importantes poursuites judiciaires.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale