TEST: 2253

Est ce que les vols seront à risque pour la propagation du virus ? 

Par J.C. | Publié le 10/05/2020 à 20:01 | Mis à jour le 10/05/2020 à 20:08
Est ce que les vols seront à risque pour la propagation du virus ? 

Avec la crise sanitaire actuelle et la reprise légère des activités aériennes, nombreuses sont les personnes qui se posent des questions quant à leur sécurité à bord de ces avions. Ces préoccupations concernent principalement les risques de transmission du virus, que ce soit en s’asseyant dans un siège ou en touchant la tablette. D’autres sont aussi très soucieux du risque de transmission via le système de ventilation. Selon de nombreux experts, il est vrai que la proximité dans l’avion crée de facto un risque de transmission.

En revanche, si les compagnies suivent les recommandations et adaptent leur capacité, ce risque sera drastiquement réduit. Le port du masque peut aussi permettre de limiter les risques de propagation à d’autres. Il est aussi rappelé que les appareils et notamment les plus modernes, sont équipés de filtres qui permettent de nettoyer la cabine d’éventuels germes et bactéries qui pourraient s’y trouver. Les experts recommandent aussi de désinfecter régulièrement les sièges et tablettes de chaque siège et de privilégier les sièges près des hublots, plus éloignées des allées qui sont considérées comme étant les zones les plus risquées (car les plus touchées).

 

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

JBT lun 11/05/2020 - 02:20

Les avions peuvent être équipés de filtres qui contiennent le virus. La ventilation se faisant de haut en bas, la respiration est donc envoyée vers les pieds. Les passagers ne se font pas face et la hauteur du siège en face plus la ventilation diminue le risque de propagation sans oublier le masque individuel. Test pour chaque passager avant d'embarquer ?

Répondre

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale