Couac autour du déploiement de la 5G aux US et de son impact sur le transport aérien

Par J.C. | Publié le 20/01/2022 à 15:35 | Mis à jour le 21/01/2022 à 06:00
emirates dubai USA

Le PDG de la compagnie Emirates, Sir Tim Clark, a indiqué qu'il n'était pas au courant du danger potentiel posé par l'introduction du réseau 5G aux États-Unis et ce jusqu'à mardi matin.

Pour rappel, plusieurs compagnies aériennes internationales, dont Emirates, ont temporairement interrompu leurs vols vers certaines destinations américaines, craignant que les nouveaux réseaux sans fil 5G interfèrent avec les équipements de sécurité particulièrement sensibles des avions.

Emirates reprendra ses vols vers les États-Unis après avoir clarifié la question du déploiement de la 5G.

Du côté d’Emirates, ces suspensions ont concerné les destinations de Chicago, Dallas Fort Worth, Miami, Newark, Orlando ou encore Seattle. De plus, et bien que les vols à destination de JFK (New York), Los Angeles et Washington ont continué à fonctionner comme prévu, seuls certains services ont pu être maintenus vers Boston, Houston et San Francisco. Tim Clark a ajouté que bien qu’il ait été informé d'un problème de 5G, Emirates n'était pas au courant que la puissance des antennes aux États-Unis a été "doublée par rapport à ce qui se passe ailleurs".

Etihad a de son côté déclaré ne pas avoir été impactée.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale