Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Olivier Sicard nous présente le lycée français "historique" de Sharjah

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 15/02/2020 à 18:00 | Mis à jour le 15/02/2020 à 18:00
Olivier Sicard

Dans deux ans un des lycées français des Émirats fêtera ses 45 ans, et non il ne s’agit pas de la branche d’Oud Metha mais bien de l’école “historique” de Sharjah, celle qui a débuté dans l’Émirat comme une simple école d’entreprise, avec moins de 100 élèves au total. C’est une époque qui nous paraît lointaine et qui permet de mesurer tout le chemin parcouru par la présence francophone dans ces régions : on parle d’années où Sharjah était l’émirat qui concentrait la plus grande présence d’expatriés européens, et où les bâtiments du lycée apparaissent sur les photos d’archives totalement entourés de désert, non loin d’une ville industrielle de taille encore modeste.

 

Aujourd’hui la communauté française et francophone des Émirats a non seulement explosé en terme de démographie - le LFIGP ce sont près de 3’000 enfants au total, de la maternelle au lycée - mais a aussi suivi des mouvements “migratoires” entre les Émirats, qui ont poussé à l’ouverture des branches d’Oud Metha et d’Academic City à Dubai.

 

Écoutons Olivier Sicard, directeur nouvellement nommé dans ce bastion historique de la présence francophone:

lycée français Sharjah

 

Vos premières impressions :

Je suis très attaché à cette école dans laquelle je viens d’arriver après avoir été en poste au Caire, j’apprécie ces bâtiments de plus de 40 ans qui ont pourtant très bien vieilli, c’est une très belle école, pleine de charme, on y bénéficie de beaucoup de calme et d’une grande tranquillité puisque les espaces étaient conçus pour accueillir les enfants jusqu’au lycée, et que ce dernier a été déplacé : ce qui nous offre le luxe justement de recevoir les élèves dans des bâtiments où la circulation se fait avec beaucoup de confort, et où nous avons la chance d’avoir deux gymnases, un théâtre, un espace dédié aux arts et aux expositions, et bientôt une salle de science… peu d’écoles primaires sont si bien équipées!

 

Est-ce que vous percevez la place de ce lycée dans la communauté francophone des Émirats comme une place particulière ?

Définitivement : c’est vraiment un lieu historique, dans cette jeune histoire des Émirats. Nous avons souvent la visite d’anciens élèves, qui reviennent nous voir, chargés de souvenirs très émouvants, on sent vraiment un esprit de communauté très fort, un multiculturalisme, une ouverture, les souvenirs heureux et chaleureux qu’elle a laissés aux anciens. Certains même travaillent aujourd’hui au lycée et ont des enfants qui y ont accompli toute leur scolarité.

 

lycée français sharjah
À la création de l'école

 

Que souhaiteriez-vous transmettre aux nouvelles familles qui arrivent aux Émirats ?

Il y a une vie en dehors de Dubai (rires), et pensez à Sharjah : c’est une ville centrée sur la culture, ultra dynamique, industrieuse, à dimension humaine, et l’équipe de l’école est extraordinaire, extrêmement soudée et fidèle au LFIGP, qui fait preuve d’un esprit remarquable, et qui a cœur de faire vivre toutes les valeurs de l’école française. Nous accueillons des élèves de maternelle qui ne sont pas francophones à 100% dans des classes en immersion (PS), et dès la moyenne section, nous proposons deux parcours linguistiques : une section internationale et un parcours renforcé en langue vivante. Nous accompagnons les élèves tout le primaire jusqu’à leur accueil dans le second degré à Academic City. Il faut savoir aussi que l’on propose une scolarisation à Sharjah aux familles domiciliées dès le quartier de Mirdif, et que nous accueillons bien entendu des familles venant aussi d’Ajman ou d’autres quartiers de Dubaï.

 

Les avantages méconnus du LIFGP Sharjah, en deux mots ?

 

L’espace, la sérénité, la dimension familiale et conviviale, une équipe ultra motivée, et une foule d’avantages concrets comme par exemple le théâtre, sur place, en périscolaire, une BCD rénovée, un espace dédié aux expositions, des échanges culturels avec les Alliances Françaises - en particulier un projet de ciné-club qui me tient à cœur.

 

lycée français Sharjah

 

 

Votre Sharjah ?

 

À mes yeux de nouvel arrivant c’est surtout son aspect culturel, j’adore le musée de la Civilisation Islamique, je le trouve magnifique, et j’aime bien marcher : une de mes promenades favorites passe le long du canal qui fait la jonction entre le lagon et le parc, et puis de l’autre côté le centre des Expositions Permanentes. J’ai beaucoup aimé aussi me rendre à Sharjah Photo et à la Foire du Livre, où l’on se rend compte de la foule immense attirée par ces évènements culturels. Al Noor Island aussi, que je trouve magnifique, une visite à faire de jour mais aussi à la nuit tombée, le parc et ses illuminations sont incroyables.

 

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Haya dim 16/02/2020 - 08:18

Merci M. le directeur. Dommage qu’il n y ait pas une extension de cette école historique vers un collège- Lycée....surtout dans un émirat assez important...

Répondre

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles