Jeudi 3 décembre 2020

MOHAMMED ET AHMED BENAISSA - Enfin Vendôme Paris à Jumeirah !

Par Lepetitjournal Dubai | Publié le 01/10/2016 à 09:11 | Mis à jour le 04/10/2016 à 10:20

Mohammed Benaissa, co-fondateur de Vendôme avec son frère Ahmed Benaissa, nous raconte la création et les derniers projets de Vendôme Paris, cette boulangerie et pâtisserie traditionnelle française, à la production locale et 100 % artisanale, installée aux Emirats Arabes Unis depuis 2007. Un projet familial nourri d'une soif d'entreprendre et de transmettre aux générations futures.  

Lepetitjournal.com/dubai : Derrière Vendôme se cachent deux frères, un chef boulanger et un chef pâtissier qui, après de nombreuses années à Paris, décident fin 2007 de mettre en commun leur expertise et d'ouvrir une boulangerie et pâtisserie traditionnelle à Dubaï. Racontez-nous cette aventure. 

Mohammed Benaissa : J'ai commencé comme serveur au Novotel d'Évry à 18 ans et depuis ce jour-là, mon parcours professionnel s'est construit sur mon envie d'apprendre au quotidien et le hasard de belles rencontres. Je suis resté une quinzaine d'années au sein du groupe Accor, où j'ai exercé de nombreux métiers toujours dans le domaine de la restauration. Mon frère m'a rapidement suivi dans ce cursus avec cette même envie d'apprentissage constant. Nous sommes tous les deux diplômés de l'école française de gastronomie, l'école Ferrandi, lui en tant que pâtissier, moi en tant que boulanger. 

Après avoir travaillé dans un restaurant italien et participé à l'ouverture d'un restaurant gastronomique à Issy-les-Moulineaux, nous avons eu l'opportunité avec mon frère de reprendre la boulangerie de mon beau-père qui était située dans le XXème arrondissement de Paris. Nous avions tout en main pour réussir : il s'agissait d'une affaire familiale, nous avions la formation adéquate et des années d'expériences dans ce domaine. En définitive, ce projet n'a pu aboutir pour des raisons financières, la banque ne nous ayant pas suivi. Notre envie de fonder notre propre boulangerie n'a pas été altérée par cet événement, bien au contraire.

Nous avons d'abord pensé nous installer en Algérie, mais ce fut à travers la rencontre d'un ami avocat basé à Dubaï depuis de nombreuses années que l'opportunité est arrivée. Ce dernier avait pour client le groupe Géant qui avait un magasin basé à Arabian Ranches. Les habitants de ce quartier se plaignaient de la qualité du pain fourni par ce dernier. Notre ami avocat a pensé à nous et, sous sa coupe, nous avons repris en main la production du pain proposé dans ce centre commercial nommé Le Marché. Notre affaire a commencé ainsi fin 2007.

Après trois années de succès, vous décidez d'investir dans un espace qui vous est propre à Al Quoz. Cet endroit devient à la fois un site de production mais aussi un espace de restauration à la française : Vendôme Paris est née. En 2013, vous ouvrez un second restaurant juste à côté de l'Alliance Française à Oud Metha puis suit un corner au Gardner Center. Parlez-nous de Vendôme.

Après cette première expérience enrichissante à Arabian Ranches, nous avons désiré avoir notre propre site de production et nous installer au c?ur de la ville. Après de longues recherches, nous avons trouvé notre bonheur dans le quartier de Al Quoz. Notre entreprise pouvait enfin prendre forme. Le nom Vendôme fait évidement référence à la place parisienne du même nom qui est pour nous synonyme de raffinement et de qualité. Il est important de souligner que notre concept ne comprend pas que la partie boulangerie. Derrière la marque Vendôme, vous avez quatre activités : la boulangerie, certes, qui regroupe la pâtisserie, les viennoiseries, le chocolat et le pain, mais vous avez aussi la partie traiteur, la cuisine et le coffee shop. Chez Vendôme, tout est produit localement en utilisant des méthodes artisanales avec des ingrédients de qualité. Nos clients sont majoritairement des Français mais nous avons de plus en plus des locaux qui franchissent nos portes.

Vendôme est aussi une entreprise familiale que nous souhaitons transmettre à nos enfants. Nous avons mis en place un programme de formation professionnelle. Deux boulangers sont déjà passés par notre maison avant d'obtenir leurs diplômes en France. C'est un véritable sacerdoce que celui de faire vivre le savoir-faire français aux Émirats et de l'inscrire dans la continuité pour les générations futures.   

Vous allez ouvrir dans quelques jours une nouvelle boutique à Jumeirah. Présentez-nous ce nouvel endroit. 

Vous pourrez découvrir, dès la mi-octobre, notre nouveau restaurant situé à l'emplacement de l'ancien Mozzo, près d'Umm Al Sheif. Nous y avons réalisé un grand travail de réaménagement afin de créer un lieu convivial où vous aurez plaisir à venir en famille le week-end y déguster notre formule petit déjeuner. Ayant travaillé dans un restaurant italien au cours de ma carrière, nous avons souhaité garder des plats italiens sur notre carte. Je vous invite donc à venir découvrir la pizza napolitaine avec une « pâte » signée Vendôme.  

Dans votre parcours, beaucoup de choses sont arrivées suite à de belles rencontres. Retrouvez-vous aujourd'hui ce soutien au sein de la communauté française à Dubaï ?  

Nous sommes reconnaissants du soutien que nous avons reçu des personnes très influentes dans la communauté francophone. Beaucoup de mains nous ont été tendues que ce soit le French Business Council avec Agnès Lopez Cruz, l'Alliance française avec Bernard Frontero. Mon ami François Sporrer, ancien directeur de Business France et actuellement Marc Cagnard, Mohammed Bendjebbour, conseiller audiovisuel. Je tiens à remercier particulièrement l'ancien ambassadeur monsieur Alain Azouaou qui s'est déplacé à deux reprises afin d'inaugurer nos restaurants. Mais aussi monsieur l'ambassadeur Michel Miraillet pour ne citer qu'eux !

 

Pétronille ROSTAGNAT (lepetitjournal.com/dubai) le 2 octobre 2016

Pétronille est rédactrice pour lepetitjournal.com/dubai et romancière. Elle a sorti son premier roman policier, la fée noire, aux éditions Incartade(s) en juin 2016.  

 

lepetitjournal.com Dubai

Lepetitjournal Dubai

L'édition de Dubaï de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Nathalie Ribette - "L'impact du virus a été énorme sur Sing'theatre"

Lauréate du Trophée Culture/Art de vivre des Trophées des Français de l’étranger 2020 organisés par le petitjournal.com, Nathalie Ribette s’efforce de maintenir ses activités malgré le contexte actuel

Sur le même sujet