Jeudi 16 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MARCANTONIO PARISI – Dans les coulisses du Louvre Abu Dhabi

Par Marie-Jeanne Acquaviva | Publié le 19/07/2018 à 06:00 | Mis à jour le 23/07/2018 à 15:37
Marcantonio Parisi

Vous ne le remarquerez pas forcement à votre première visite, et pourtant c’est un de ces détails fondamentaux qui mis bout à bout font du Louvre Abu Dhabi un tel chef d’œuvre.

 

Rencontrez avec nous un de ces hommes de l’ombre qui ont œuvré à ce projet pharaonique, Marcantonio Parisi, l’entrepreneur à l’âme d’artiste et auteur du sol du vestibule de la collection permanente du Louvre.

 

Louvre Abu Dhabi

 

 

Lepetitjournal.com/dubaï : Grace à vous et votre société Fribel, nous avons une chance de passer de l’autre côté du miroir et de découvrir un peu des secrets de fabrication de ce lieu magique enfin sorti de terre (ou plutôt des eaux)

 

 

Marcantonio Parisi : Effectivement, le fait que le Louvre ait été construit sur l’eau, et sans même aborder toutes ses autres spécificités, en fait déjà un projet extrêmement innovant, dès sa conception. Le fait que l’eau rentre à l’intérieur du projet, en soi est incroyable de technicité. Avec le magnifique dôme et ces jeux de lumières, c’est vraiment la première chose qui me vient à l’esprit aujourd’hui après avoir travaillé avec l’Atelier Jean Nouvel. J’ai vécu de première main ce qu’a pu signifier la mise en place d’un tel projet en ayant à l’esprit des exigences et des normes qualitatives extrêmement élevées : la très haute technicité mise en œuvre, et la méticulosité infinie, le soin du détail invraisemblable qui ont étés apportés à tout le chantier.

 

Et oui, il est fort probable que les visiteurs ne se rendent compte que d’un dixième de ces détails et du perfectionnisme déployé, mais c’est cette accumulation de détails « parfaits » qui participe à la création d’un chef d’œuvre architectural, comme celui qu’est le Louvre AD.

 

 

Quel est donc le « détail » dont vous avez eu la charge ?

 

 

M. P : Mon entreprise, FRIBEL International, spécialiste des sols résine Epoxy coulés sur place, le « Terrazzo », a réalisé le sol du vestibule principal de la collection permanente. Sachant que tous les sols sont différents en fonction des salles et des lieux du Musée. C’est un travail particulièrement complexe où vous trouverez à la fois des motifs dessinés par un profilé de zinc et bandes en bronze sur lesquelles ont été par la suite coulée la résine, et des incrustations de marbres de couleur. Comme par exemple, le grand motif central du compas. Mais aussi d’autres motifs tout aussi symboliques et pour lesquels ont été employées encore d’autres techniques : si vous baissez les yeux vous découvrirez donc tout le profil de la cote des émirats qui semble gravé dans le sol : il s’agit pourtant de planches de bronze coupées au jet d’eau à haute pression, fixées au sol puis recouvertes de résine et enfin polies. Toutes les villes dont vous découvrirez les noms sous vos pas correspondent à un lieu qui revêt une importance particulière pour le musée, que ce soit parce que certains objets en proviennent ou pour leur rôle ou leur influence dans la région. Rien n’est le fruit du hasard, c’est même tout le contraire !

 

 

C’est donc un travail de très haute précision où tout a son importance, vous souvenez vous d’une réalisation particulièrement difficile ?

 

 

M.P : Un exemple de la méticulosité à laquelle je faisais allusion : le lettrage de ces villes devait être effectué dans un certain type de marbre (la Sodalite) car elle est la seule à offrir quelques rares veines de cette nuance de bleu très particulière choisie par Jean Nouvel.

Mais ce n’est pas tout : pour exécuter ce lettrage au sol nous avons reçu l’aide d’une linguiste et d’un calligraphe, car chaque ville est écrite selon la calligraphie (arabe, romaine, grecque, ourdou etc.) de sa propre langue…

 

Ou encore regardez les méridiennes qui s’étirent du sol jusque sur les murs : quel casse-tête graphique pour que la perspective et la justesse du dessin originel soit préservée visuellement du plan horizontal vers le plan vertical…

 

 

Quel souvenir garderez-vous d’avoir participé avec vos équipes à un tel projet ?

 

 

M.P : Le sentiment d’avoir eu très tôt conscience que ce n’était non pas le projet d’une vie car on ne sait pas ce que la vie nous réserve, mais certainement un projet habité : habité par son importance au yeux de Jean Nouvel même et de son équipe, et par la façon dont sa volonté, son perfectionnisme et la précision de sa vision en ont modelé la réalisation. C’est bien évidemment grâce à l’ensemble de mon équipe, que nous avons pu respecter ces exigences de très haute qualité et qui plus est d’une qualité constante, à la hauteur du projet, et que nous avons pu, à notre humble échelle, contribuer à la réalisation d’un « chef d’œuvre » (au sens ancien d’ouvrage artisanal exécuté à la perfection et selon des règles complexes), une forme de palimpseste, au sein de cet écrin qui en contient tant, et qui en est un en soi.

 

 

Vous travaillez dans la région depuis de nombreuses années et vivez ici depuis longtemps : qu’est ce qui représente « votre Dubaï » ?

 

 

M.P : Pour ce qui est de mon Dubaï à moi…il a beaucoup changé mais c’est l’ambiance du Creek du côté de Deira et ses bateaux aux multiples couleurs qui se remplissent de toute sorte de marchandises, prêts à partir pour l’Iran, le Pakistan et tant d’autres destinations. Cette énergie représentait pour moi le cœur de Dubai, son commerce, ses échanges multiculturels, sa vitalité. Les petits bateaux taxi qui transportent les gens d’un côté à l’autre de la ville, le bruit de leur moteur, le prix de 1 dirham pour le transport et le mélange d’ouvriers, marchants, employés et de quelques touristes assis l’un à coté de l’autre qui me fait oublier, loin des 6 voies de SZR, la modernité frénétique de cette ville.

 

inauguration Louvre Abu Dhabi

 

 

Pour plus d’info – Fribel.com

 

Découvrez la vidéo du chantier du Louvre Abu Dhabi - cliquez-ici

 

 

 

1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Penny Schoner, U.S. dim 19/11/2017 - 19:29

Magnificent, Marcantonio!! What an honor to be the artist and installer of this fine composition. Very Best, Penny Schoner

Répondre

Actualités

IDÉE SORTIE

SPECTACLE – Gad Elmaleh à l’opéra de Dubaï

Le célèbre humoriste français, Gad Elmaleh, se produira à l’opéra de Dubaï, le mardi 11 décembre dans le cadre de sa tournée The Dream Tour, sur les talons de son récent rêve américain Netflix.

Que faire à Dubaï ?

IDÉE SORTIE

SPECTACLE – Gad Elmaleh à l’opéra de Dubaï

Le célèbre humoriste français, Gad Elmaleh, se produira à l’opéra de Dubaï, le mardi 11 décembre dans le cadre de sa tournée The Dream Tour, sur les talons de son récent rêve américain Netflix.

Lifestyle

CULTURE

LES EXPOS DE L’ÉTÉ – Guide pratique

Vous allez surement voyager cet été ? La France, le littoral ou ailleurs dans le monde …l’occasion pour vous de vous cultiver un peu et de vous faire les dernières expositions. Voici votre guide conco